Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Saas-Fee

Branchitude au sommet

Saas-Fee, l’une des stations les plus fréquentées par les snowborders branchés du Valais, fut lancée par un curé ! Séduit par la région où il prêchait, Johan Josef Imseng fut en effet le premier à ouvrir un hôtel en 1850 et convainquit quelques fermiers de faire comme lui… Aujourd’hui, c’est un charmant village de 1 600 habitants où l’on se déplace à pied, à ski ou en voiture électrique, pour faire la navette entre les hôtels et le centre. Du calme, donc, dans cette Perle des Alpes, ainsi surnommée à cause des 18 sommets de plus de 4 000 m qui l’entourent. Mais aussi beaucoup d’animations, car Saas-Fee est devenu le repère des djeun’s freestylers et freeriders suisses. Toute l’année, ils s’entraînent sur le glacier de Fee situé à plus de 3 000 m d’altitude. Dès les premiers flocons, ils redescendent d’un cran pour squatter le snowparc (installé sur le domaine Morenia) et s’en donnent à coeur joie : des bosses longues de 7 à 10 mètres, des rails, des half-pipes réservés aux pros, permettent vraiment toutes les cabrioles. Et que font les parents pendant ce temps ? Avec le téléphérique Alpin Express, ils grimpent comme une flèche jusqu’au restaurant tournant perché à 3 500 m d’altitude, avec vue imprenable sur les sommets. Passé 16 h 30, tout le monde redescend et l’ambiance se transporte dans la rue principale du village. Chaussures de ski aux pieds, les freestylers s’interpellent d’une terrasse de bar à l’autre. Passé 21 heures, ils se retrouvent au restaurant avec les parents avant de passer au Pop Corn, leur boîte préférée, en ayant eu soin de mettre des baskets dernier cri, plus souples pour suivre le rythme du DJ.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique