Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

s’ancre sur le haut de gamme

Le TO est prêt à répondre à la demande de plus en plus forte sur ce créneau. Avec une montée en puissance du long-courrier et du voyage sur mesure, au détriment des Eldorador.

Choisir, c’est renoncer ! Jet tours pose cet hiver les derniers jalons de sa stratégie de montée en gamme, entamée il y a cinq ans, et tranche dans les derniers pans de sa production qui faisaient encore tache. Une enquête en profondeur nous a confortés dans notre légitimité sur le territoire du haut de gamme, explique Laurence Berman-Clément, DG. Par ailleurs, une étude de l’Insee confirme que la croissance dans le tourisme sera le fait au cours des prochaines années des plus hauts revenus, soit environ 5 millions de foyers. C’est à eux que Jet tours veut vendre des voyages et non plus des vacances.

D’où la nécessité d’adapter l’intégralité de l’offre aux exigences de ce marché. Destinations lointaines et originales, produits sur mesure, hôtellerie haut de gamme et surtout pas d’hôtels-clubs de masse, vraie spécialisation… voilà les cinq axes qui ont dicté les choix de la programmation hivernale. Le long-courrier qui ouvre la brochure Séjours est à l’honneur, avec la Polynésie et Saint-Barthelémy en nouveautés. Les Seychelles et Maldives s’étoffent et la sélection hôtelière générale, toutes destinations confondues, est tirée vers le haut, avec désormais 85 % d’établissements 4 et 5b.

Jet tours se dote par ailleurs d’un catalogue baptisé Les voyages individuels et sur mesure. La précédente brochure à la carte, héritière de feu Jumbo, se contentait de suggestions d’itinéraires, d’assemblages de modules. Nous avons désormais une réservation dédiée à cette offre à la carte, concentrée sur six pays pour lesquels Jet tours revendique une approche de spécialiste. Etats-Unis, Mexique, Inde, Thaïlande, Maroc et océan Indien sont au sommaire. Le catalogue, à paraître mi-septembre, fera l’objet d’une distribution ciblée, avec un objectif de 10 000 à 15 000 clients la première année.

Les Eldorador tombent en disgrâce

Le dernier choix fort de Jet tours est le renoncement à la brochure Eldorador, rebaptisée La sélection des hôtels de loisirs. Elle conserve 11 Eldorador mais accueille surtout une sélection de beaux hôtels de séjours, soit 26 établissements 4 et 5b. Nous avons renoncé à nos clubs à Chypre, en Sicile et aux Baléares, trop moyen de gamme. Mais nous avons conservé la couverture orange de ce catalogue, qui est un repère pour les agences.

La présentation intérieure a toutefois été repensée, comme celle de la collection. Chaque brochure a ses spécificités, nous avons abandonné l’harmonisation à tout crin. Conséquence de la montée en gamme, les tableaux de prix ont par ailleurs disparu des catalogues Séjours, Hôtels de loisirs, Sur mesure et Thalasso, pour intégrer des cahiers séparés. Un choix assumé, là encore.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique