Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

« Rio, c’est top ! Et Salvador… mieux encore ! »

« Régine Magré (De Boüard Voyages), Zoé Guelmaoui (Fnac Voyages), Florence Brajot (Fun Voyages) et Stéphanie Jusot (réseau Manor) ont souhaité rédiger « en choeur » le blog-trotteur de l’éductour Brésil organisé par Marsans, CVC et la TAM. Ainsi soient-elles ! »

Aucune parmi nous ne connaissait la destination et les choses pouvaient difficilement commencer mieux : après une halte au salon VIP de la TAM à Roissy, nous avons effectué le vol aller en classe business ! Confort, attention constante et repas délicieux : vraiment royal ! Arrivées à Salvador, nous avons rejoint la station balnéaire de Praia do Forte en une heure de route. Les deux resorts Iberostar formant un vaste complexe hôtelier paysager de plus de mille lits sont superbement décorés, très agréables à vivre, et le buffet du petit déjeuner est pharaonique. Les attractions alentour ne sont pas nombreuses : visite des ruines du fort et projet de protection des tortues marines guidées par les enfants du lieu. C’est intéressant mais, surtout, l’ancien village de pêcheurs, désormais très touristique, reste agréable : paisible et animé à la fois, plein de boutiques et de petits restaurants, et des plages superbes, même si l’océan Atlantique est un peu agité. Quant au Tivoli Ecoresort, c’est une réussite complète. À Salvador, même constat côté hôtellerie : il y a tout ce qu’il faut. Le Convento del Carmo, en plein Pelourinho, est superbe et les petites pousadas alentour sont bourréesde charme, idéales en étapes (mais pas en long séjour avec l’absence de piscine). Salvador nous a vraiment conquises par son authenticité, la beauté du centre historique avec ses façades colorées et la vie partout, les orchestres de percussion dans les rues, la capoeira… On a aussi fait une virée en bateau jusqu’à la grande île située face à Salvador : Itaparica, aux sublimes plages blanches qui donnent sur une mer turquoise.

LES BRÉSILIENS VIVENT LEUR PLAGE

Après cela, Rio nous est apparue comme une énorme ville bariolée et multiple : plages, foules, buildings et favelas en tout sens. Les incontournables Pain de Sucre et Corcovado sont à faire très vite, car une fois Montés là-haut, comme dit la chanson, dans un joli funiculaire, on se repère un peu mieux. Et puis, simplement, la vue est superbe ! Cette baie, ces reliefs, Copacabana… À Rio, chaque plage a son ambiance et ses habitués, sans oublier le foot, le surf, le beach-volley, les petits vendeurs, les joggeurs, les filles en maillot… Les Brésiliens vivent vraiment leur plage. De même, chaque quartier de la ville possède une atmosphère particulière. Si le Centro, sorte de New York tropical, est à voir, il faut aussi aller à Lapa écouter de la Bossa Nova. On était un petit groupe et l’ambiance créée par les représentantes de Marsans et CVC était extra. Au Rio Scenarium, sorte de cabaret baroque sur trois étages avec orchestre live, on a vraiment fait la fête ! C’est aussi cela, le Brésil : idéal pour une clientèle jeune, en couple ou en famille, mais sans enfant trop jeune. Est-ce qu’on a dit que nous mangions bien, aussi ? Quinze sortes de viandes grillées délicieuses dans les churascarias ! Et que le shopping valait le coup ? Les Havaianas, évidemment… À l’unanimité, le programme idéal pour nous, c’est Rio, la mégapole choc, pour commencer, puis le charme de Salvador l’authentique, et la sérénité de Praia do Forte pour finir.

« Si Rio est un mythe qui tient ses promesses, Salvador a été une vraie surprise. On s’y sent vraiment au coeur du Brésil : c’est coloré, authentique, populaire, vivant et beau. »

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique