Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Première édition en demi-teinte pour le Market Place du voyage d’affaires

Le premier salon BtoB consacré au voyage d’affaires semble avoir séduit par son concept. Mais les visiteurs ont été moins nombreux qu’attendu.

Le rideau est tombé, le 1er avril, sur la première édition du Market Place du voyage d’affaires. Avec 2 254 visiteurs, ce rendez-vous BtoB réunissant Porte de Versailles acheteurs et fournisseurs de voyages d’affaires aura fait moins bien que prévu. Pour Joël Gangnery, son organisateur, qui attendait initialement 4 000 professionnels, ce sont avant tout les visiteurs du secteur public, encore pris dans les bouleversements des récentes élections régionales, qui n’ont pas répondu à l’invitation. Si parmi la centaine d’exposants, certains ont jugé le salon « un peu calme », et regretté de ne pas rencontrer plus de visiteurs de PME/PMI, nombre d’entre eux ont en revanche souligné la qualité du visitorat, ainsi que celle de la dizaine de conférences qui ont ponctué ces deux journées. Au point de voler la vedette aux stands… Outre ces bémols, souvent perçus comme inhérents aux aléas d’une première édition, le concept d’une manifestation dédiée au voyage d’affaires semble remporter une vive adhésion au sein d’une profession en profonde mutation. « C’est un salon très bien ciblé, qui représente tous les acteurs du secteur », estime-t-on chez KDS. « On se félicite de cette initiative, confirme Claude Lelièvre, vice-président de l’Association française des Travel Manager, partenaire de cette première édition. On avait besoin de rencontres et d’un salon dans le domaine du voyage d’affaires. C’est un salon à taille humaine, fidèle à la réalité de la profession, et c’est la première fois que nous avons une telle visibilité pour un événement dont nous ne sommes pas organisateurs. » « Un salon comme celui-ci a toute sa raison d’être sur un marché évolutif et le voyage d’affaires en est un. Notre ambition, par le biais de ce salon, est de faire passer la profession du monde de l’achat au monde de l’expertise », conclut Joël Gangnery.