Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pourquoi les Villages Nature ont reporté leur ouverture

 » Le nouveau complexe touristique est passé à côté de sa première saison estivale. Il ouvrira finalement ses portes le 1er septembre. »

Les réservations avaient été lancées en grande pompe au mois de mars, pour une ouverture à l’été 2017. "Les travaux avancent bien et nous ouvrirons pour l'été 2017, comme prévu", se réjouissait alors l’équipe qui pilote ce projet pharaonique, dont la construction a débuté fin 2014.

Entre temps, les travaux ont une nouvelle fois pris du retard. "La construction de la première tranche de Villages Nature Paris, le plus grand chantier touristique d’Europe, est en voie d’achèvement, indique une porte-parole des Villages Nature. Afin de respecter les standards de qualité de Villages Nature Paris, des opérations de finition se poursuivent, nous conduisant à reporter au 1er septembre l’ouverture à nos clients."

Un nouveau retard – lors du lancement des travaux, l’inauguration était annoncée pour le second semestre 2016 – qui a contraint les Villages Nature à faire une croix sur la saison estivale.

Les reports gérés au cas par cas

Les clients qui avaient déjà réservé ont donc eux aussi dû revoir leurs projets de vacances. Leur situation a été gérée au cas par cas, assurent les Villages Nature. "Nous prenons toutes les mesures nécessaires afin de proposer aux clients concernés par ce report des solutions alternatives personnalisées."

Porté par Euro Disney S.C.A. et Pierre & Vacances-Center Parcs, ce nouveau concept de destination éco-responsable est situé à une trentaine de kilomètres de la capitale, à proximité du parc d’attractions Disneyland Paris.

A son ouverture, le site proposera 916 hébergements, pouvant accueillir de deux à six personnes, et distribués en trois gammes. Dans un premier temps, les Villages Nature pourront accueillir jusqu’à 5000 personnes simultanément. Mais le complexe touristique voit déjà plus grand : en 25 ans, le site, actuellement étalé sur 260 hectares, pourrait s’étendre sur 500 hectares et compter jusqu’à 4500 hébergements.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique