Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pour le Seto et EDV, l’été sera bon !

Interrogés sur Europe 1, René-Marc Chikli (Seto) et Jean-Pierre Mas (EDV) ont dévoilé les premières tendances très positives de l’été.

Après une année 2018 historique, l’exercice 2019 s’annonce tout aussi bon pour les agences de voyages et les tour-opérateurs. C’est en tout cas ce qu’annoncent René-Marc Chikli, le président du Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) et Jean-Pierre Mas, patron des Entreprises du voyage (EDV), sur les ondes d’Europe 1.

Interrogés à quelques jours d’intervalle par les journalistes de la station, les deux représentants semblent en effet optimistes. « L’été se présente très, très bien », insiste Jean-Pierre Mas, répondant à Emmanuel Duteil. « Les intentions de départs en vacances des Français sont en très forte hausse (+8%), ce qui pourrait presque paraître anormal. Mais le niveau des réservations lui aussi est en très forte croissance (+9%) ». Un constat partagé par René-Marc Chikli, au micro de Nikos Aliagas : « sur juillet-août, on est à +5% aujourd’hui par rapport à l’année dernière, qui était déjà une excellente année », détaille René-Marc Chikli.

Tunisie, Turquie et Egypte au top

Alors, pourquoi ce redémarrage, malgré un premier trimestre maussade dû à l’effet Gilets Jaunes ? « Selon moi, le climat politique et économique tendu et incertain en France donne envie d’aller prendre de l’oxygène », analyse Jean-Pierre Mas. Pour René-Marc Chikli, la mobilisation des Gilets Jaunes a également impacté l’hiver, même s’il se montre rassurant. « Depuis le mois de février, il n’y a pas de raison que le redémarrage que l’on constate vis-à-vis de l’étranger ne soit pas réciproque du côté des étrangers. Ils viendront en France, sans aucun souci ».

Les Français, eux, envisagent de passer l’été dans leurs destinations préférées (France, Grèce, Espagne, Italie). « La Tunisie continue sa progression (70%), de même que la Turquie et l’Egypte. Ces destinations retrouvent un niveau quasiment normal de réservations », constate Jean-Pierre Mas. Côté long-courrier, ce sont encore les destinations incontournables qui tirent leur épingle du jeu (Etats-Unis, Canada, République Dominicaine), et certaines destinations en vogue confirment leur bonne forme (Russie). L’Asie affiche par contre un recul.

Pour rappel, pendant l’exercice courant du 1er novembre 2017 au 31 octobre 2018, les tour-opérateurs membres du Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) ont fait voyager 4 354 422 clients (+8,6% par rapport à l’exercice 2016/2017). Du côté d’Edv, en 2018, les départs des français par l’intermédiaire d’une agence de voyages (physique ou en ligne) ont augmenté de +3% en nombre de clients et de +4% en volume d’affaires.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique