Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

PAP Vacances : les réservations reculent fortement à Noël

L’inflation pèse sur le budget des ménages et sur les arbitrages à l’occasion des fêtes de fin d’année, note PAP Vacances.

Après bon millésime 2021, le volume de réservations recule dans presque tous les types de destinations, regrette PAP Vacances. L’Outre-mer est particulièrement à la peine (-53,3%), et la montagne n’est pas épargnée (-23,7%).

Seule exception : le tourisme en ville s’envole (+45,5%), mais sur un petit volume en comparaison avec les autres destinations. Paris et sa couronne (+ 52,1%) mais aussi Nice (+ 39,1 %) expliquent en partie cette performance.

Les Alpes reculent

Avec 48,2% des demandes de réservations, la montagne demeure le principal type de destination pour les vacances de Noël 2022, malgré un recul près de 4 points versus 2021.  

« Dans un contexte d’inflation pesant lourdement sur le budget des ménages, la destination montagne (…) devient hors de portée pour de plus en plus de Français », commente PAP Vacances. Si les Alpes demeurent le massif le plus demandé, leur part de marché recule de 5 points. Les Vosges sont les seules à progresser par rapport à 2021 (+ 3,6%). 

L’étude de PAP s’appuie sur 15 915 demandes de réservations du samedi 17 décembre au lundi 2 janvier 2023 inclus (vacances de Noël 2022), comparées aux réservations effectuées pour les vacances de Noël 2021.

A lire aussiPAP Vacances : les réservations explosent à la Toussaint

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique