Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Panne à Montparnasse : le trafic a repris, le PDG convoqué par la ministre

Ce matin, le trafic est revenu à la normale. Le premier train de la journée, un TER en direction de Chartres, a quitté la gare à l'heure à 5h33. Mais la ministre des Transports est furieuse.  

« Ce nouvel incident est inacceptable, quelques mois seulement après celui de juillet et alors que les travaux étaient pourtant prévus de longue date », fulmine Elisabeth Borne, la ministre des Transports.

En effet, une nouvelle fois un bug a causé l’interruption totale du trafic à la gare Montparnasse. Il y a quatre mois une panne de signalisation avait déjà provoqué une pagaille monstre pendant trois jours à Paris-Montparnasse.

Une intervention à l’origine de la panne ?

Cette fois-ci, la perturbation est la conséquence d’une panne informatique sur le système d’aiguillage. « Les équipements techniques faisaient l’objet d’une opération majeure de modernisation par les équipes de SNCF Réseau pendant le week-end », précise l’entreprise ferroviaire. L’opération était programmée pour augmenter la capacité du nombre de trains en circulation dans la gare. Au final le trafic a été arrêté normalement entre samedi soir 20 h, et dimanche à 12h.

C’est à la fin des travaux que la panne s’est déclenchée et a interdit toute circulation pour garantir la sécurité des trains. Près de 100 experts des installations ont été mobilisés pour diagnostiquer la situation, réparer et conduire les essais indispensables à un rétablissement des circulations en toute sécurité.

Près de 20 000 passagers touchés

Hier soir, la SNCF n’avait pas encore donné en soirée de chiffre officiel concernant le nombre de passagers affectés, mais une source proche du groupe l’estime à « moins de 20 000 passagers », selon l’Afp. Si l’incident d’hier a encore pénalisé de nombreux voyageurs, « la mise en place immédiate d’un plan de remplacement, notamment vers la Gare d’Austerlitz, a permis de mieux maîtriser les conséquences de l’incident », souligne tout de même la ministre des Transports.

Furieuse, Elisabeth Borne a convoqué Patrick Jeantet, le président directeur général de SNCF Réseau, ce lundi matin au ministère, afin qu’il lui expose « les raisons de ce nouvel incident et les mesures qu’il propose pour en tirer les conséquences ».

Un nouveau plan en fin de semaine

Durant la réunion, elle lui a demandé de lui présenter « d’ici la fin de la semaine » une « nouvelle organisation et un nouveau management de la gestion des grands travaux », selon un communiqué du ministère. Les mesures prises après l’incident survenu fin juillet dans cette même gare devront également accélérer.

Ce programme, déployé à partir du 1er janvier 2018, et dont « il devra être rendu compte régulièrement devant les conseils de surveillance et d’administration du groupe public ferroviaire », vise à améliorer l’information des voyageurs.

De son côté, SNCF Réseau lance un audit de ses programmes de tests et de remise en service à la fin des grands chantiers.