Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Panne monstre à Montparnasse : 55 000 mécontents

Une avarie a affecté la gare parisienne du 29 juillet au 1er août, semant la pagaille en plein week-end de chassé-croisé.

Lors du grand chassé-croisé, alors que les vacanciers juillettistes croisent les aoûtiens, la gare Montparnasse à Paris s’est retrouvée bloquée par une panne de signalisation.

Selon la SNCF, 95% des voyageurs ont été transportés dans une centaine de trains. Soit 55 000 personnes, mais "au prix de voyages compliqués" avec de nombreux retards et changements de gare.

Entre dimanche 30 juillet et mardi 1er aout, environ 80% des TGV prévus ont pu circuler, certains étant reportés sur la gare d'Austerlitz, mais de "forts retards ont été déplorés" surtout dimanche, a ajouté la SNCF.

Panne à cause de la LGV

La panne provenait d'un poste de signalisation de Vanves-Malakoff (92) et a été constatée dans la journée du samedi 29 juillet. Elle était "liée à un défaut d'isolement électrique" à la suite d'un câblage opéré trois semaines auparavant "dans le cadre des travaux de préparation de l'augmentation de capacité de la gare de Montparnasse" face à la croissance attendue de la ligne TGV Paris-Bordeaux.

La longue durée d'investigation "s'explique par la complexité d'un poste composé de 17 armoires, 6.900 câbles et connecteurs électriques et par la nécessité de conduire les investigations en l'absence de tout trafic".

Un dédomagement exceptionnel

Des mesures de dédommagement exceptionnelles ont été décidées par la SNCF, tel le remboursement à 100% des billets pour un retard de 4 heures ou plus et des bons gratuits pour des taxis. Par ailleurs, d'autres demandes de remboursement, comme l'hébergement, ont été prises en charge.

Cette panne géante a révélé l'urgence des besoins de maintenance et de modernisation d'un réseau ferroviaire vieillissant. Mme Borne a pour sa part rappelé que trois milliards d'euros par an allaient être investis pour rénover le réseau.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique