Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

NF/Jean-Marc Siano : l’enquête n’est pas classée

L’enquête sur les erreurs comptables présumées dans les comptes de l’ex-groupe Nouvelles Frontières est toujours ouverte.

L’ancien patron de Nouvelles Frontières (NF) Jean-Marc Siano n’est pas sorti d’affaire. "L’enquête sur Nouvelles Frontières n’est absolument pas classée, mais se poursuit", nous a assuré le parquet de Bobigny (93), qui a repris le dossier en main le 27 janvier 2012. Interrogé à ce sujet, Jean-Marc Siano, qui était aux commandes du TO lors de la publication de présumés faux bilans, se mure dans le silence : "Je ne suis pas en mesure de donner le moindre commentaire, à ce stade".

Pour mémoire, le Comité d’établissement (CE) de Montreuil de TUI France a découvert, suite à un rapport d’un cabinet d’audit mandaté par TUI AG, "des erreurs comptables" pour un montant total de "55 millions d’euros" au titre des exercices 2008-2009 et 2009-2010. Le 29 juillet 2011, les commissaires aux comptes avaient saisi le Parquet de Paris. Le TO ayant son siège social à Montreuil (93), c’est le parquet de Bobigny qui peut faire la lumière sur les allégations portées.

"Erreurs comptables", un euphémisme ?

Le terme d’"erreurs comptables" est un euphémisme, commente pour sa part Maître Dominique Riera, avocat du CE de Montreuil, et du Comité central d’entreprise de TUI France. Pour lui, il peut s’agir de "fautes de gestion, de pratiques irrégulières d’omissions ou d’escroqueries". L’avocat, du cabinet parisien éponyme, suit l’affaire de près : "En juin, nous avons été mandatés pour porter plainte contre X auprès du Procureur de la République, ajoute-t-il. Nous voulons nous associer à l’enquête". Le Procureur a trois mois pour mettre en œuvre ou classer l’Action publique, ajoute-t-il. Maître Dominique Riera devrait donc en connaître l’issue très rapidement.

Même s’il a arpenté les allées du dernier salon IFTM Top Resa, Jean-Marc Siano, lui, a quitté l’industrie du voyage, pour un secteur plus frivole. Questionné à ce sujet, l’ancien président du directoire de NF refuse d’abaisser son masque. "Ceci est du ressort de ma vie privée!" (Sic !).

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique