Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MSC Croisières veut devenir leader en France

Quelques jours après la visite d’Emmanuel Macron dans les chantiers de Saint Nazaire, MSC Croisières a inauguré son tout dernier bateau, le MSC Meraviglia, au Havre. Un bateau qui est à l'image des ambitions du groupe MSC Croisières, impressionnant !

"Avec ce bateau, MSC entre dans la deuxième étape de sa phase industrielle", a introduit Patrick Pourbaix, le directeur général France, Belgique & Luxembourg de MSC, lors de son discours de présentation.

Ainsi, MSC Cruises va quasiment tripler le nombre de ses voyages. Depuis Le Havre, il y aura 22 départs en 2018, contre 8 en 2017. De plus, 140 croisières MSC partiront cette année depuis Marseille – incluant celles du Meraviglia -, et 27 depuis Cannes.

Cette année, le groupe italo-suisse affiche 8% de croissance en France et devrait atteindre 200 000 passagers. Grâce notamment au MSC Meraviglia, la compagnie veut devenir leader sur le marché français, sur lequel Costa tient aujourd'hui la corde.

Et ce n’est pas tout. Entre 2017 et 2026, l’armateur a prévu la construction de onze nouveaux navires, dont huit seront construits en France, dans les chantiers navals STX à Saint-Nazaire. Un investissement colossal de 9 milliards d’euros. Dans cette commande, quatre navires d’une toute nouvelle classe (World), seront livrés en 2022, 2024, 2025 et 2026. En tout, cette nouvelle génération de navires permettra d’accueillir 4,8 millions d’hôtes par an, contre 1,8 million en 2016.

Avec cet investissement massif, le groupe entend maintenir sa "position de leader en Europe" mais également conquérir de nouveaux marchés. "Oui le marché américain nous intéresse, a indiqué Patrick Pourbaix. Nous voulons être une entreprise mondiale."

Un bijou technologique

"Nous voudrions remercier les équipes de recherche du chantier STX qui nous permettent de penser la croisière du futur", a insisté Patrick Pourbaix. Long de 315 mètres, haut de 65 mètres, le MSC Meraviglia est impressionnant. Il dispose de sept aires de jeux créées en partenariat avec Lego et Chicco, un bowling, un casino, un véritable théâtre, trois toboggans aquatiques, douze restaurants, vingt bars, 1 100 m2 de spa. En tout, le bateau accueillera 5714 passagers, dont 75% disposeront d’une cabine avec balcon.

Les nouveautés du bateau

Afin de créer un bateau qui plaira aux clients, le groupe a fait une étude de trois ans auprès d’habitués. Il en est ressorti que l’orientation est souvent compliquée à bord. Pour pallier à ce problème, MSC a créé une application qui permet de se repérer dans le navire, mais aussi de réserver toutes les activités du bateau.

Pour ce MSC Meraviglia, la compagnie de croisières s’est associée avec le Cirque du Soleil. Deux spectacles spécialement concçues pour les croisières seront joués six fois chacun par semaine (15 € spectacle et apéritif, 35 € spectacle et dîner).

Le groupe a également introduit une nouvelle classe, pour sa clientèle sportive. Elle permet de reprendre les données des différentes applications de sport des clients pour ensuite mettre en place des programmes dédiés. Elle conseille aussi les hôtes pour les menus sur le bateau ainsi que pour les excursions pendant les escales.