Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marée noire: Miami sera sans doute touchée

Une étude de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) confirme que la nappe de pétrole risque bien de remonter jusqu’à l’archipel des Keys et la côte est de la Floride.

Les régions les plus touristiques de Floride, comme l’archipel des Keys ou les plages de Miami, vont très probablement être touchées par la marée noire du golfe du Mexique. C’est une étude de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) publiée le 2 juillet qui l’affirme. Comme cela a déjà été évoqué il y a plusieurs semaines, le pétrole qui se déverse dans le golfe du Mexique pourrait être poussé par les courants marins jusqu’à l’extrémité sud de la Floride et même vers la côte atlantique de l’Etat. Paradoxalement, l’étude estime que la majeure partie de la côte ouest de la Floride, qui donne pourtant sur le golfe du Mexique, a moins de 20% de risques d’être touchée par la pollution, contre entre 61 et 80% pour les plages de Miami et l’archipel des Keys. Si du pétrole devait toucher ces régions, ce serait sous la forme de galettes, précise le NOAA, dont l’analyse se fonde sur une fuite de pétrole de quelque 33.000 barils par jour pendant 90 jours.
Le pétrole a d’ores et déjà souillé plus de 700 kilomètres de côtes américaines, dans les Etats de la Louisiane, du Mississippi, de l’Alabama, de la Floride et du Texas.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire