Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les TO plus souples vers Dahab


Le triple attentat de Dahab le 24 avril qui a fait 18 morts (12 égyptiens et 6 ressortissants étrangers) et une soixantaine de blessés est un nouveau coup dur pour le pays des Pharaons, déjà victime d’une forte désaffection sur le marché français. Après concertation, les tour-opérateurs membres du Ceto ont décidé hier d’assouplir les conditions commerciales, mais uniquement concernant Dahab. L’association propose le report sans frais de tous les voyages prévus jusqu’au 8 mai inclus vers la station balnéaire de la Mer Rouge. La même mesure est également valable pour les excursions prévues dans la région de Dahab au départ de Charm-el-Cheick ou Sainte-Catherine, excursions dont le parcours sera modifié. En revanche, les conditions légales d’annulation s’appliquent pour les clients qui souhaiteraient renoncer à un voyage ailleurs en Egypte, y compris à Charm-El-Cheick, également dans la péninsule du Sinaï.

Dahab est un micro-marché pour la France, contrairement à Hourghada. Les tour-opérateurs n’avaient qu’une trentaine de clients sur place au moment des attentats, dont un seul a été blessé légèrement et a pu regagner son hôtel. Le second blessé annoncé par le Quai d’Orsay serait un voyageur individuel.
Seuls une trentaine de nouveaux départs étaient prévus pour cette destination en mai, a précisé à l’AFP René Marc Chikli, président du Ceto, ajoutant qu’il s’agissait pour beaucoup d’amateurs de plongée sous-marine.