Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les pertes de lastminute.com ont fondu de 29% en 2001/02

L’agence de voyages qui coiffe les sites Dégriftour, lastminute et Travelprice a amélioré ses résultats financiers au cours de l’exercice 2001/2002, clos au 30 septembre.

La perte nette annuelle du groupe britannique lastminute.com a fondu de 29% en un an, à 60 millions d’euros. Son chiffre d’affaires a progressé de 90% dans le même temps, à 55 millions d’euros. Le montant global des ventes a doublé, à 390 millions d’euros. La France en draine 130 millions d’euros en 2001/2002, contre 100 millions un an plus tôt. Sa part de marché est passée de 52% à 33% en un an. 

L’activité de lastminute.com a continué à croître, notamment grâce à la politique de croissance externe de l’entreprise. «L’intégration de Dégriftour en France, de Travelselect.com et Destination Group au Royaume-Uni est terminée», explique le directeur général, Brent Hoberman. Celle du français Travelprice.com suit son cours, et devrait être complètement effective le 28 février. 

Bonne nouvelle: au cours du quatrième trimestre de son dernier exercice, le groupe britannique a pour la première fois de son histoire dégagé un résultat imposable trimestriel positif, de 475 000 euros (avant impôts, exceptionnels et survaleurs). L’objectif du spécialiste de la distribution de produits à la dernière minute est de dégager un premier bénéfice net l’an prochain, notamment grâce aux synergies entre les différentes marques placées dans son sillage. Dans son bilan, le budget ventes et marketing reste considérable, ce qui explique en partie son déficit actuel. Linda Lainé