Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le terminal 5 de Londres rate son décollage

A peine inauguré, le nouveau fleuron de British Airways a connu d’importantes défaillances sur le tri des bagages.

Ironie du sort ! Alors que British Airways était régulièrement critiquée pour les lenteurs et les problèmes du tri bagages à l’aéroport de Londres Heathrow, c’est justement son nouveau système informatisé de tri qui lui a fait défaut. Son terminal 5, inauguré le 27 mars, a connu des files d’attentes interminables dès le premier jour, et British Airways a dû annuler des centaines de vols. Le système fonctionne correctement à présent, assurait en début de semaine Willie Walsh, directeur général de BA. Pourtant, près de 15 000 bagages restaient encore en souffrance le 31 mars.

Le terminal 5 accueille dorénavant le hub de la compagnie anglaise. D’un coût de 5,6 milliards d’euros et d’une capacité de 30 millions de passagers, il doit permettre à British Airways de retrouver une qualité de service au sol, devenue aléatoire dans les infrastructures vieillissantes de Londres Heathrow. La compagnie entend y concentrer la quasi totalité de ses vols, et faire passer les temps de correspondances de 1 h 30 à 1 h 00 en moyenne.

Ce terminal est aussi doté de près de 15 000 m2 de salons pour la clientèle haute contribution. Cela doit permettre à British Airways de reprendre des parts de marché à ses rivales européennes, notamment sur le trafic en correspondances, espère Patrick Malval, directeur général France. Il va sans doute falloir attendre que la période de rodage s’achève…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique