Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Québec perce en blanc

Doucement mais sûrement, la Belle Province s’installe comme destination d’hiver des touristes français. Professionnels et institutionnels y travaillent depuis dix ans.

«Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver », chante Gilles Vigneault. Le Canada a l’hiver dans la peau. Et les Français ont appris à aimer la beauté froide de son Québec, en s’offrant des séjours actifs avec tuques (bonnets) et mitaines (moufles). « Le développement de la destination Québec en hiver s’est accéléré il y a sept ans, quand nous avons ouvert notre vol direct au départ de Paris », explique Patrice Caradec, président de Transat France. Pendant la saison blanche, chaque semaine, Air Transat exploite une liaison vers Québec, et six autres vers Montréal. Résultat : Vacances Transat est monté crescendo à 10 000 forfaits hiver sur le marché français (à comparer à 60 000 l’été). Et ce, en poussant des régions méconnues comme Chaudière-Appalaches et la Mauricie, des terrains de jeux formidables pour des séjours multiactivités. Plusieurs autres voyagistes en font autant. Au total, 78 forfaits sont proposés en 2010-2011. Le ministère du Tourisme du Québec accompagne depuis dix ans les tour-opérateurs dans leur stratégie de dessaisonalisation. Sa première campagne de promotion pour positionner l’hiver remonte au mois d’octobre 2001. Entre octobre et février, 900 000 dollars canadiens (quelque 654 000 E) seront investis dans l’Hexagone. Le bilan est positif : + 18 % de croissance entre le premier trimestre de 2001 et celui de 2010. Le Québec glacé a toutefois des faiblesses. « Son talon d’Achille, c’est l’éloignement », reconnaît Patrice Caradec. Il faut accepter un vol de 6 à 7 heures, et un décalage horaire de presque autant, pour une semaine de dépaysement. En face, il y a une Laponie, très aguicheuse auprès des voyageurs français, vantant sa proximité et la paternité du Père Noël.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique