Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Crillon : réouverture d’un mythe

 » Ce fut long, bien plus long que prévu. Mais quatre ans après sa fermeture pour rénovation, le Crillon reprend du service le 5 juillet.  « 

On s’active place de la Concorde pour la réouverture d’une légende de l’hôtellerie parisienne : l’hôtel de Crillon. Après le Plaza Athénée, le Ritz, et avant le Lutétia, pour l’heure encore dissimulé derrière d’imposants échafaudages, le Crillon s’apprête à lever le voile sur son nouveau décor.

Et il aura fait durer le suspens. Fermé en mars 2013, le Crillon devait rouvrir deux ans plus tard. C’était sans compter sur les surprises que ne pouvait manquer de réserver ce chantier pharaonique. Car plus qu’un lifting, c’est une totale reconfiguration qu’a subi le palace parisien, repris par le groupe Rosewood.

Quatre ans donc, que les pelles et les pioches s’activent, notamment pour creuser un nouveau sous-sol, qui abrite désormais un spa et une piscine. Sont également annoncés entre autres nouveautés un salon de coiffure pour femmes et un espace dédié à la beauté masculine.

1 200 euros la nuit, minimum

Les chambres ont aussi été reconfigurées. Moins nombreuses qu'avant lex travaux, elles sont aussi plus spacieuses. L’hôtel comprend désormais 124 chambres (contre 147 auparavant), dont 33 suites et 10 suites "signature" de très grand luxe. Tarif minimum : 1 200 euros la nuit… Pour la suite Bernstein, sous les toits, avec vue imprenable sur la Concorde, il faudra débourser entre 20 000 et 25 000 euros 

La décoration de deux suites "signature", donnant directement sur la place de la Concorde, et d’une chambre a été confiée au couturier Karl Lagerfeld. Le design de l’ensemble de l’établissement a quant à lui piloté par Richard Martinet, de l’agence Affine Design, spécialiste de la restauration d’édifices historiques à travers le monde. "J’ai eu à jouer un rôle de chorégraphe, pour faire en sorte que les quatre décorateurs, dont Karl Lagerfeld, et mes équipes arrivent à travailler dans la même unité. C’est une œuvre collective, dans laquelle l’objet incroyable qu’est le Crillon a pris le dessus."

Un hôtel ouvert aux Parisiens

Ce Crillon nouvelle génération entend s'ouvrir sur l’extérieur, et attirer les Parisiens. "L’hôtel se veut ouvert sur Paris dont il souhaite promouvoir la richesse culturelle par l’excellence de ses savoir-faire. Son offre gastronomique, entre table confidentielle, brasserie et bar, cours intérieures et Jardin d’Hiver souhaite ainsi séduire toute à la fois les Parisiens et les hôtes de passage". L’hôtel promet également d’accorder une attention spécifique aux enfants, avec un programme d’animations conçu pour les plus petits.

Le Crillon mettra également à la disposition des entreprises des espaces événementiels de prestige, dont trois salons historiques, une terrasse, une salle de réunion et une cave privée, soit quelque 392 mètres carrés d’espaces intérieurs et extérieurs, pour une capacité totale de 220 personnes.