Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Château de Versailles pourrait se doter d’un hôtel

Trois bâtiments situés dans l’enceinte du parc pourraient être transformés en établissement hôtelier. Le groupe AccorHotels a déjà fait part de son intérêt.

Dormir au Château de Versailles, un rêve qui pourrait devenir réalité. L’Établissement public du monument a confirmé hier l’information dévoilée dimanche par le JDD concernant la publication, il y a deux semaines, d’un appel d’offre pour la transformation de trois bâtiments en hôtel. Cette autorisation d’occupation temporaire concerne le Grand Contrôle, le Petit Contrôle ainsi que le Pavillon des premières cent marches, qui longent le Parterre de l’Orangerie, et serait conclue pour une durée de 40, 50 ou 60 ans.

Entre 4 et 7 millions d’euros de travaux de rénovation

Inoccupés depuis 2008, les bâtiments nécessitent d’importants travaux de rénovation afin d’être remis en état. L’Établissement public du Château de Versailles estime entre 4 et 7 millions d’euros la facture pour la restauration de la toiture et des murs, auxquels viennent s’ajouter quelque 4 millions d’euros pour l’aménagement intérieur.

AccorHotels sur les rangs

Selon une information dévoilée par le JDD et confirmée par les intéressés à l’AFP, le groupe hôtelier participe à l’appel d’offre. « Ce qui serait surprenant, c'est qu'on ne fasse pas partie des groupes qui soumettent un projet. À partir du moment où vous êtes numéro un sur un marché, c'est logique qu'on soit dans la course », a déclaré un porte-parole. Les candidats ont jusqu’au 14 septembre prochain pour faire parvenir leur dossier.

Concourir à l’activité touristique de la région

Les partisans et les détracteurs du projet n’ont pas tardé à se faire entendre. Interrogé sur RTL ce matin, Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture et président du domaine de Versailles entre 2007 et 2011, s’est déclaré favorable à l’installation de l’établissement : « C’est une façon de procurer au Château de Versailles des ressources pour entretenir le patrimoine principal dont il a la charge mais d’autre part également pour concourir à l’activité touristique de la région. [..] Il faut que le patrimoine vive. Un patrimoine qui n’est pas utilisé est un patrimoine qui se meurt ». Rappelons qu’en 2010, Jean-Jacques Aillagon avait déjà annoncé la transformation du Grand Contrôle en hôtel, un projet qui n’avait finalement pas abouti. L’association Coordination Défense de Versailles a quant à elle fait part de son opposition au projet. « Ce patrimoine doit rester le patrimoine des Français, il ne doit pas passer dans le domaine privé et ne doit pas servir à faire de l’argent à côté », a déclaré son président, Arnaud Upinsky, au micro de France Info ce matin. Troisième voix à s’être exprimée, celle des salariés du domaine qui auraient préféré que les bâtiments en question accueillent un nouveau restaurant d’entreprise.  

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique