Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Cediv appelle la profession à s’unir contre la crise et les mutuelles

Adriana Minchella a demandé à tous les acteurs du tourisme de se réunir et de parler d’une seule voix pour obtenir l'aide des pouvoirs publics.

Date et lieu symbolique. Le 18 juin, à Tunis, la présidente du Cediv a appelé le monde du tourisme à se réunir autour d’une table pour trouver une solution à la crise et au para-commercialisme tant des mutuelles que des comités d’entreprise. Adriana Minchella a déploré « la cacophonie actuelle dans la représentation de la profession », pointant du doigt le Ceto et l’Udiv. « Il faut parler d’une seule voie » pour obtenir une aide des pouvoirs publics. Par ailleurs, Adriana Michella a annoncé travailler avec d'autres distributeurs pour pousser les mutuelles et les comités d'entreprises à s'immatriculer. « Les mutuelles agissent comme distributeurs, elles doivent être soumises aux mêmes règles, offrir des garanties et payer la TVA ». Un front commun de la profession qui doit également s'appliquer à la relance de la destination Tunisie.

Une vingtaine de points de vente doivent rejoindre le Cediv avant la fin du mois, cinq points de vente et un mini-réseau. « Nous n’allons par chercher de nouveaux adhérents » a toutefois expliqué la présidente du Cediv, Adriana Michella. Un nombre croissant d’agences, inquiètes des crises successives et des litiges avec les clients, seraient attirées par les conseils juridiques offerts par le réseau. Le Cediv met également en avant le contrat qui permet à ses agences d’utiliser la centrale de paiement d’AS voyages depuis le mois de novembre, et un partenariat avec Amadeus pour des solutions technologiques adaptés « à un coût plancher ». Le GIE Cediv regroupe 159 points de vente.

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique