Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

LA VALETTE, VAILLANT MELTING-POT

NULL

La Valette est difficilement descriptible et, à dire vrai, assez déstabilisante. Ici, comme partout sur l’île, tout le monde parle un anglais « so fluent » qu’il en donne des complexes aux frenchies si peu à l’aise avec la langue de Shakespeare. Les nombreuses cabines téléphoniques rouges, posées çà et là, nous rappellent aussi régulièrement la place et l’influence de la Grande-Bretagne, qui fit de Malte l’une de ses jolies colonies jusqu’en 1964. La ville fortifiée rivalise aussi de charme avec ses plus proches voisines. Ses dédales de rues étroites donnant directement sur la mer nous plongent en Sicile, son goût pour le baroque en Italie. Il n’y a qu’à visiter la co-cathédrale Saint-Jean et sa profusion d’ornements pour comprendre qu’elle a aimé concurrencer la magnificence des édifices de Rome. Mais La Valette a aussi sa personnalité marquée par l’histoire de ses fameux Chevaliers. Dès l’an prochain, elle renforcera sa singularité par la création d’un nouveau Parlement signé de l’architecte Renzo Piano, dont l’audace divise déjà les Maltais.

À ne pas manquer : le site des Trois Cités en face de La Valette, accessible par bateau-taxi depuis le port en 15 minutes. Si le château-fort des Chevaliers n’est pas ouvert à la visite et Senglea a été reconstruite après la seconde guerre mondiale pour abriter des logements, la cité de Vittoriosa plonge les visiteurs 500 ans en arrière, là où tout a commencé…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique