Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fram : Daniel Cohen contraint de démissionner

Rien ne va plus chez Fram. Daniel Cohen, président du directoire, a dû démissionner, il est remplacé par Thierry Miremont.

L'Assemblée générale des actionnaires qui se tenait depuis ce matin 11 heures n'a pas permis de trouver une solution à la crise financière que traverse le groupe. Pire, les divergences de vues stratégiques qui sont intervenues ont conduit les actionnaires à voter le départ de Daniel Cohen et celui-ci à présenter sa démission.

Le point d'achoppement est, selon nos informations, le prêt de 10 millions d'euros consenti par un consortium bancaire et qui arrive à échéance à la fin du mois. Pour le reconduire, les banques auraient demandé aux actionnaires de se porter caution personnelle. Cette solution, la seule semble-t-il envisageable pour tenir le groupe à flot le temps de son redressement, était soutenue par Daniel Cohen, porté en février dernier à la présidence du Directoire à la demande de ce même consortium.

Un dépôt de bilan à venir?

Les actionnaires auraient refusé cette caution personnelle, d'où le blocage et le différend avec Daniel Cohen, contraint à sortir du jeu. Selon nos informations, les salariés mécontents de ce limogeage auraient bloqué le conseil d'administration et demandé des explications ainsi que sa réintégration.

Le plan de sauvetage présenté par Daniel Cohen semblait pourtant bien bordé pour aider Fram à s'en sortir. La situation financière du groupe s'est en effet aggravée en 2012. Selon les résultats annuels publiés aujourd'hui, la société-mère Voyages Fram a enregistré l'année dernière une perte d’exploitation de 15,4 M€ contre 11,3 M€ en 2011, avec un résultat d'exploitation consolidé négatif à hauteur de 22,6 M€ contre 19,6 M€ en 2011.

Sans le renouvellement du prêt, Fram pourrait se trouver dans une situation financière critique à la fin du mois, à moins que les actionnaires parviennent à convenir d'un nouvel accord avec les banques et finissent par trouver un ou des investisseurs.

Une nouvelle gouvernance

Dans un communiqué publié en fin d'après-midi, le groupe ne fait aucun commentaire sur les raisons du départ de Daniel Cohen annonçant uniquement "une vision commune des actionnaires historiques et une nouvelle gouvernance".

"Suite à un différend sur la stratégie dans la situation actuelle, la majorité des actionnaires, réunis autour de Marie-Christine Chaubet et Georges Colson en Assemblée Générale, ont décidé, d’un commun accord avec Daniel Cohen, de mettre fin à son mandat", est-il juste mentionné.

Le texte précise que la direction "est confiée à Thierry Miremont aux côtés de Marie-Laurence Vieuille-Féral et Jean-François Habert, déjà membres du Directoire. Le nouveau président du Directoire aura pour mission de poursuivre et amplifier les actions déjà mises en place".

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique