Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ceto : les résas d’été résistent davantage en moyen-courrier

Les réservations cumulées des voyages à forfait pour l’exercice 2012-13 sont en retrait de 7,1%. Mais les prises de commande en moyen-courrier sur la seule saison été ne sont qu’à -1,4%.

Après un hiver de recul historique des ventes pour les TO du Ceto, l’été promet-il d'être un peu meilleur ? Les chiffres présentés par l’association de tour-opérateurs/Ceto le laissent en tous cas espérer.

Les réservations cumulées des voyages à forfait pour l’exercice 2012-13, hiver et été compris, sont en retrait de 7,1% pour l’ensemble des voyagistes participant au baromètre statistique du Ceto, avec une baisse de 4% pour le moyen courrier.

Juillet très en retard

Mais les prises de commandes apparaissent meilleures si l’on se concentre sur la seule saison été (1er avril-31 octobre). D’après les données portant sur le périmètre restreint "DATA+" (qui compile les chiffres de 12 tour-opérateurs représentatifs sur les principales destinations), le recul des résas estivales, à fin mai, n’est en effet "que" de 4,1%.

Le mois de juillet demeure particulièrement en retard, à -15,9%. Mais René-Marc Chikli, le président du Ceto, assure qu’"août est déjà bien rempli" (à -7,4% tout de même). "Cela reste tout à fait rattrapable, on devrait pouvoir être à l’équilibre sur la saison par rapport à 2012, surtout sur le moyen-courrier", ajoute-t-il.

Le moyen-courrier est en effet en recul de seulement 1,4% pour l’instant. A l’inverse, la France accuse un net retard (-16,1%), tout comme le long-courrier (-14,3%), où la recette unitaire continue en revanche à se redresser (+9,1%).

Egypte et Tunisie s'enfoncent toujours

Par destination, la Sardaigne (+18%), la Crète et Rhodes (+9,5%), de même que Madère (+8,2%), tirent la croissance du moyen-courrier, quand l’Egypte (-39,8%) et la Tunisie (-38,9%) restent les grandes perdantes. "Mais je ne pense pas qu’il y aura de grande braderie sur la Tunisie", estime René-Marc Chikli.

En long-courrier, les Seychelles (+68,8%), l’île de la Réunion (+14,8%) et le Cap Vert (+11,3%) s'affichent en avance. Sont en net retard la République Dominicaine (-30,8%) et la Thaïlande (-23,4%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique