Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La start-up SoBus lève 600 000 euros

Né dans la mouvance des cars Macron, le distributeur en ligne de billets SoBus vient de boucler sa première levée de fonds.

SoBus s’est tourné vers des business angels pour réaliser sa levée de fonds d’un montant de 600 000 euros. Parmi eux figurent les entrepreneurs Nicolas Brumelot (Go Voyages, Misterfly) et Pierre Bonelli (Liligo), mais aussi Emmanuel Guyot (Digitick) ou Patrick Dalsace (La Fourchette).

“Nos investisseurs sont un véritable atout car le partage de leur expérience nous permettra d’aller plus vite”, estiment les deux cofondateurs Clément Hugon et Matthieu Marquenet.

A la conquête de l’Europe

“Quand un client arrive en bus dans une capitale européenne, nous aimerions qu’il puisse réserver son prochain trajet sur SoBus”, ajoute Matthieu Marquenet.“Si le marché du bus a démarré fort en France, le potentiel pour notre start-up est encore plus fort dans des pays voisins.” La start-up qui a démarré dans la station F se donne deux ans pour conquérir l’Europe.

Créé en 2016, SoBus permet de comparer et d’acheter des prix des billets de compagnies comme Flixbus, Ouibus, Alsa ou National Express. Son potentiel est considérable, notamment les jours… de grève. SoBus a réalisé ses meilleures ventes de l’année le 22 mars, jour de la grève nationale.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique