Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

10 bonnes raisons de visiter la Norvège au Printemps

La Norvège mise sur un développement touristique plus durable, dont un positionnement de destinations quatre saisons.
À cet égard, le printemps, synonyme de renouveau, est idéal pour découvrir les traditions du pays et rencontrer ses habitants. Sans oublier la fête nationale – le 17 mai -, un événement très festif.

Au printemps, en Norvège, l’émerveillement est total. Imaginez ! Les jours rallongent. Les températures remontent. La nature s’épanouit. La faune rivalise de parades nuptiales. Les habitants retrouvent le plaisir de sortir de chez eux pour profiter des premiers rayons du soleil…

C’est vraiment le bon moment de suggérer la destination à vos clients.

  1. Pour admirer les fjords « en fleurs ». Au mois de mai, les milliers d’arbres fruitiers (pommiers et cerisiers) plantés sur les bords des fjords sont en fleurs.
    À ne pas manquer : la région de Hardanger avec ses charmants villages dévolus à la culture fruitière comme Lofthus, Kinsarvik et Ulvik ; et la région du Sognefjord réputée pour son jus de pomme et son cidre.
    © Vidar Moløkken – Visit Norway
  2. Pour boire une bière en plein air. En Norvège, c’est une tradition appelée l’« utepils », et, au printemps, il s’agit d’un rituel tout particulièrement attendu et apprécié après les mois d’hiver.
    À ne pas manquer : à Oslo, les espaces de restauration de Vippa et Aker Brygge ou les quais de Tjuvholmen et Sørenga ; à Bergen, le quartier de Bryggen ; à Stavanger, le port de Vågen ; à Tromsø, le restaurant Skirri…
  3. Pour assister au spectacle des cascades dans toute leur splendeur. En mai et juin, avec la fonte des neiges et de la glace, les torrents dévalent les montagnes ponctuées d’impressionnantes cascades aux eaux grondantes et tumultueuses.
    À ne pas manquer : Vøringsfossen, dans la région de Hardanger, est l’une des plus belles cascades de Norvège ; elle est dotée de nouvelles plateformes panoramiques qui offrent une vue à couper le souffle.
  4. Pour observer les oiseaux. Au printemps, les oiseaux migrateurs qui avaient quitté le pays à l’automne reviennent s’y reproduire.
    À ne pas manquer : dans le nord du pays, Varanger est l’une des principales destinations au monde pour observer les oiseaux arctiques comme le pygargue à queue blanche, le faucon gerfaut, l’eider de Steller, la mésange lapone…
  5. Pour découvrir les marchés fermiers et festivals culinaires. Partout en Norvège, les marchés fermiers présentent une grande variété de produits frais, tous issus des fermes. Quant aux festivals culinaires, ils permettent de déguster tous les produits locaux. 
    À ne pas manquer : Spis & Drikk-festivalen à Oslo et le Oslo Vegetarian Festival.
  6. Pour passer une nuit au sommet d’un arbre. Plus précisément, dans une cabane nichée dans les branches, avec confort moderne et intérieur douillet à la scandinave.
    À ne pas manquer : certaines de ces cabanes dévoilent une architecture au design d’une étonnante créativité comme celles installées à Ogna dans la région de Stavanger.
    © Sindre Ellingsen – Woodnest
  7. Pour faire de la plongée sous-marine dans des eaux cristallines. Au printemps, l’eau conserve encore une transparence caractéristique de l’hiver, ce qui permet d’observer facilement toutes de créatures sous-marines.À ne pas manquer : Hottane, dans la Norvège des Fjords possède une abondante faune sous-marine et le courant du Saltstraumen, près de Bodø, est incontestablement « the place to be » pour les plongeurs amateurs de sensations fortes. Il est également possible de plonger au milieu des épaves à Narvik.
  8. Pour tester un sauna avant une baignade rafraîchissante. Aux alentours du 1er mai, pour celles et ceux qui ont l’âme d’un Viking, faire une pause sauna avant d’effectuer quelques brasses dans l’eau fraîche est une expérience aux multiples sensations.
    À ne pas manquer : en Norvège, certains saunas sont très originaux comme le spa arctique Vulkana à bord d’un bateau à Tromsø, les saunas de Salt dissimulés parmi les séchoirs à poissons, ainsi que les saunas flottants Kok ou Oslo Fjord Sauna à Oslo, ou le sauna Soria Moria à Dalen, dans le Telemark.
  9. Pour randonner sur un glacier. Parmi les randonnées accessibles à tous : le Nigardsbreen, bras du glacier Jostedalsbreen dans la région de Sogn og Fjordane, le glacier de Folgefonna dans la région de Hardanger et celui de Svartisen dans le Nordland.
    À ne pas manquer : pour les plus sportifs (toujours avec un guide), le glacier de Jostedalsbreen est un grand classique.
    © Bård Basberg/Loen Skylift
  10. Pour profiter du ski de printemps (vårskiturer). À Narvikfjellet, station de sports d’hiver située dans le nord du pays, il est possible de dévaler les pentes du sommet jusqu’au fjord ; et, à Finse, entre Oslo et Bergen, de pratiquer le snow kite et le ski de fond sur le plateau de Hardangervidda.
    À ne pas manquer : en Norvège du Nord, on peut même profiter du soleil de minuit à la fin du printemps.

Des outils à votre disposition pour mieux vendre la Norvège

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique