Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’OMS déconseille Hong Kong et Canton

L’OMS demande aux « personnes qui prévoient de voyager à Hong Kong et dans la province de Canton, qui est adjacente à Hong Kong, de reporter leur déplacement à un autre moment. C’est la première fois que l’organisation recommande à des personnes d’éviter une région au cours des dernières années. La recommandation sera réévaluée chaque jour, a ajouté l’organisation. Ces deux régions de Chine sont celles où la grande majorité des cas de pneumopathie sont apparus.

La Chine a fait état hier de neuf nouveaux décès, et a accordé, au bout de deux semaines, l’autorisation à une équipe de l’OMS de se rendre dans la province où la maladie semble avoir trouvé son origine.

La pneumopathie est tenue responsable de la mort de 75 personnes dans le monde –16 à Hong Kong et 43 autres en Chine, six au Canada, quatre à Singapour, quatre au Vietnam et deux en Thaïlande — et des cas ont été rapportés dans plus de 20 pays.

Plus de 1.900 malades cas avérés et suspects ont été enregistrés dans le monde, selon un bilan établi à Hong Kong à la fois à partir des données de l’OMS et des services nationaux de santé.

L’OMS a précisé que le conseil s’ajoutait à d’autres précautions de santé pour les passagers des avions quittant les zones affectées, telles que des questions posées avant leur embarquement sur leur santé et leurs contacts éventuels avec des malades.

La recommandation ne s’applique pas à d’autres pays comme Singapour, le Vietnam ou le Canada, où les autorités de santé semblent avoir réussi à circonscrire l’épidémie.

Le SNAV tenait hier après midi une réunion pour faire le point sur le sujet. 

Le 1er avril, la plupart des TO français ont décidé de poursuivre l’acceptation de reports sans frais pour les clients devant se rendre au Vietnam, à Hong Kong et en Chine.