Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Europe centrale en décrue

La République Tchèque est touchée par de fortes crues et des inondations depuis le 29 mars, conséquences de fortes précipitations et de la fonte rapide des neiges. La situation se stabilise après s’être fortement détériorée durant le premier week-end d’avril. Les zones les plus touchées sont : la Moravie Orientale (région d’Olomouc),  la Moravie du Sud (à proximité de la frontière autrichienne, région de Znojmo et de Breclav),  la Bohème du Nord (le long de la rivière Labe -Elbe-, en aval du confluent des rivières Vltava -Moldau-, Ohre et Elbe, régions d’Usti Nad Labem, Melnik, Litomerice, Terezin, Decin),  la Bohème du Sud (Vesely).

A Prague (Bohème Centrale), la situation s’est stabilisée et reste en deçà du niveau d’alerte de l’été 2002. A titre préventif, des barrières anti-inondations ont été installées le long des berges de la Vltava (Moldau). L’activité de la capitale n’est pas affectée par la crue. D’autres informations sont disponibles sur le site de l’ambassade de France à Prague (www.France.cz) ainsi que sur celui du ministère tchèque de l’Agriculture (version en anglais mise à jour heure par heure : www.voda.mze.cz).

En Hongrie, le Danube a atteint sa cote record à 8,61 m à Budapest le 4 avril vers minuit, mais le niveau de l’eau est ensuite descendu lentement de près de 10 cm hier matin, selon les autorités locales. Le record précédent était de 8,48 m lors des crues historiques en Europe centrale en 2002.

En Hongrie, où l’état d’urgence a été déclaré lundi à Budapest et dans plusieurs autres régions, le nombre de personnes évacuées atteignait 549 mercredi, la plupart dans le département de Pest, dans le centre du pays. Près de 12.000 maisons et environ 32.000 personnes étaient toujours menacées mercredi.
En Allemagne, le niveau de l’Elbe commençait hier également à baisser, entraînant un léger recul des crues à Dresde et dans les environs de cette ville de l’Etat régional de Saxe (ex-RDA), particulièrement touché par les inondations.