Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hongrie : un tour en terre magyar

Si le week-end à Budapest reste l’incontournable best-seller, la Hongrie se découvre aussi en circuit et autotour. Au programme : bien-être, culture, art de vivre…

Bains thermaux aux vertus curatives, monuments et musées retraçant un passé mouvementé, spectacles et folklores de danse, de musique et d’équitation, gastronomie et vin : la Hongrie est un pays attachant, à l’hospitalité extraordinaire. Les visiteurs français, pourtant, se contentent souvent de la seule ville de Budapest, la perle du Danube. « Le week-end dans la capitale représente toujours 80 à 85 % de nos ventes, confirme Jana Mulholland, responsable de production chez OK Tourisme. On essaie de diversifier notre offre, par exemple en lançant bientôt des séjours balnéaires et bien-être à Héviz, près du lac Balaton. Malheureusement, ça ne prend pas encore. » Un comportement identique à celui constaté en République tchèque, où Prague éclipse aussi le reste du pays. Les TO aiment d’ailleurs combiner les deux villes, auxquelles ils ajoutent Vienne. Et si la plupart programment quelques circuits et autotours, c’est souvent en utilisant Budapest comme point d’ancrage. Dans ce petit pays, ils multiplient ainsi les excursions en étoile ou les escapades de quelques jours, principalement dans la boucle du Danube et au lac Balaton, qu’une clientèle croissante adopte en séjour combiné avec la capitale. Pour les voyagistes, cependant, la Hongrie n’est pas l’eldorado. Elle reste bien une valeur sûre de l’Est européen, mais son intégration à l’UE et à l’espace Schengen a décomplexé des visiteurs jusqu’alors hésitants à s’y rendre seuls mais qui, désormais, se passent des services d’un voyagiste. En pleine crise, ils sont aussi plus nombreux à mettre Budapest en compétition avec d’autres capitales. L’arrêt des vols de la low cost SkyEurope a d’ailleurs plombé la fréquentation des Français dans le pays l’an dernier : 135 792 d’entre eux font le voyage, soit 3,8 % de moins qu’en 2007.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique