';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fin de parcours pour Cit France

Le tribunal de commerce de Paris a liquidé le spécialiste de l’Italie, en l’absence de recapitalisation par sa maison mère.

Après de multiples délais et faute de voir venir le chèque tant attendu de sa maison mère en Italie pour sa recapitalisation, Cit France a finalement été placé le 28 novembre en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. Le spécialiste de l’Italie était sous administration judiciaire depuis son dépôt de bilan, survenu au mois d’août 2004. Cette défaillance fait suite à la liquidation d’Italiatour, le second tour-opérateur du groupe, prononcée par le même tribunal le 3 octobre dernier.

Cit France affichait un passif supérieur à 12 ME, dont la moitié devait être pris en charge par sa maison mère. Une opération qui ne fut jamais réalisée, le groupe n’arrivant pas à boucler sa restructuration financière en Italie. La filiale française employait, entre le tour-opérateur, les agences et son plateau d’affaires, quelque 80 personnes. Dans l’adversité, elle avait réussi à éditer sa brochure Villes d’Art, et signé des partenariats de distribution avec Wasteels et le Cediv ces derniers mois.

Maurice Benzaquen, directeur général adjoint, veut toutefois encore y croire. La maison mère espère rattraper le coup en lançant une dernière opération de sauvetage, avant que des offres de reprise sur certains actifs ne soient déposées. Dans le courant de l’été 2004, plusieurs opérateurs s’étaient en effet intéressés à la société et, plus particulièrement à son réseau constitué de 11 agences.

Le mercredi 29 novembre, après notre bouclage, le groupe italien tenait un conseil d’administration de la dernière chance. Faute de solutions, sa mise en faillite pourrait être prononcée à son tour par le tribunal de Milan le 12 décembre.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire