Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Expedia : Toute Transparence Comprise

Depuis qu’Alex Zivoder a pris les rênes d’Expedia France, les prix s’affichent en TTC, et l’identité des TO revendus est clairement indiquée.

Aux commandes d’Expedia France depuis trois mois, Alex Zivoder a soif de transparence. La preuve par deux : Expedia.fr affiche désormais ses prix en TTC, et le nom des voyagistes revendus. Il faut jouer la carte de la transparence, pour développer une relation de confiance avec le client, estime Alex Zivoder. C’est aussi dans ce but que le nouveau DG de l’agence Internet veille au développement d’une plateforme de blogues, en ligne depuis deux ans. Et, sans surprise compte tenu de son expérience au Luxembourg chez deux opérateurs du secteur (Tango et Tele2), il planche sur des services de voyages pour téléphone mobile.

Présent dans l’Hexagone depuis 2004, Expedia place toujours le forfait dynamique au coeur de sa stratégie. Quand un internaute associe un vol à un hôtel, au lieu d’acheter les prestations séparément, il économise 70 E en moyenne, explique Alex Zivoder. L’agence Internet a gagné des parts de marché grâce à ce positionnement, mais aussi via l’acquisition d’Anyway (dont la marque est désormais en sommeil). Elle est le troisième distributeur en ligne en termes d’audience, derrière Voyages-sncf.com et Lastminute. Son volume d’affaires dans l’Hexagone reste toutefois un secret bien gardé. Nous avons enregistré une croissance à deux chiffres cette année, se contente de préciser Alex Zivoder. La France pèse autant que l’Allemagne. L’Angleterre représente plus de 50 % des ventes, hors Etats-Unis. Plus globalement, l’Europe constitue un relais de croissance important pour Expedia. Ainsi, d’avril à juin, son volume d’affaires à l’international a augmenté de 22 %, contre +7 % aux Etats-Unis.

99 ans avec Voyages-sncf.com

A l’avenir, Alex Zivoder n’envisage pas d’ouvrir des agences physiques. Le multicanal coûte trop cher, lance-t-il. Il préfère capitaliser sur un autre distributeur en ligne. Nous avons créé une co-entreprise de 99 ans avec Voyages-sncf.com. Nous avons les mêmes prix d’achat, les mêmes produits sur nos sites respectifs, mais pas les mêmes prix de vente. Une muraille sépare nos politiques commerciales !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique