Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etihad publie un bénéfice en hausse de 48%

En 2013, la compagnie a gagné 62 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires de 6,1 milliards.

Etihad améliore de nouveau ses résultats. En 2013, la compagnie a enregistré un bénéfice net de 62 millions de dollars (+48%) pour un chiffre d’affaires de 6,1 milliards (+27%). Elle a augmenté ses capacités de 17%, à 71,1 milliards de siège kilomètres offerts pour un taux de remplissage stable à 78%.

La compagnie tire profit de sa stratégie d’alliances. Les revenus issus des partenaires ont ainsi progressé de 30% à 820 millions de dollars et représentent désormais 21% des revenus passagers.

Nous avons su "allier une croissance organique leader", avec "de larges partenariats et des participations minoritaires dans des compagnies aériennes stratégiquement importantes dans le monde entier", explique le Pdg de la compagnie, James Hogan, dans un communiqué.

Etihad a pris des participations dans sept compagnies

Ces trois dernières années, Etihad a pris des participations dans sept compagnies, dont 29% d'Air Berlin, 40% d'Air Seychelles, 19,9% de Virgin Australia, 3% d'Aer Lingus, 24% de Jet Aiways, 33,3% de Darwin Airline et 49% d’Air Serbia.

Une stratégie qui lui permet de se développer rapidement et de lancer de nouvelles lignes sans attendre les autorisations pour de nouveaux droits de trafic. La compagnie a par ailleurs lancé une nouvelle marque en Europe, Etihad Regional, pour l’instant adoptée par Darwin Airlines qui va proposer 20 nouvelles routes cette année, ainsi qu’une liaison quotidienne entre Zurich et Abu Dhabi.

Un accord avec Alitalia ?

En 2013 La compagnie a également signé sept nouveaux contrats de partages de code (South African Airways, Kenya Airways, Air Canada, Korean Air, Air Serbia, Belavia et Air Baltic) amenant le portefeuille total à 47.

Etihad anticipe un chiffre d'affaires de plus de sept milliards de dollars en 2014, et une nouvelle augmentation des bénéfices. Elle doit également se positionner rapidement sur une prise de participation d'environ 40%, pour 300 millions d'euros, dans la compagnie en difficulté Alitalia.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique