Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Espagne : 77% de touristes en moins en 2020, et un été 2021 bien incertain

Deuxième derrière la France sur le podium des destinations mondiales, l’Espagne n’a reçu que 19 millions de touristes étrangers en 2020, à cause de la pandémie.

La chute est, comme partout, vertigineuse. En 2020, l’Espagne a accueilli seulement 19 millions de touristes étrangers, soit 77% de moins qu’en 2019. Les Français ont représenté le premier contingent de touristes dans le pays, avec 3,8 millions de visiteurs, malgré une chute de 65% sur un an, selon l’Institut national de statistique (INE).  

La Catalogne est restée la région la plus visitée avec 3,8 millions de touristes, mais ce chiffre est en baisse de 80% par rapport à l’année précédente. Les arrivées ont reculé de 87% dans les îles Baléares, 77% en Andalousie et 71% aux Canaries. Deuxième destination touristique mondiale après la France, l’Espagne a terminé 2020 avec plus d’un demi-million de chômeurs supplémentaires, principalement dans le tourisme et l’hôtellerie, et compte encore environ 750 000 personnes au chômage partiel.

Pas de touristes internationaux cet été ?

Des chiffres d’autant plus dramatiques que les perspectives de réelle reprise semblent encore loin dans le contexte sanitaire actuel. Alors que Madrid accueillait le 19 janvier le 113e conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Premier ministre espagnol a annoncé que l’objectif était d’atteindre 70% de vaccinés en Espagne avant d’envisager un retour progressif à la normale et donc le retour des touristes, rapportait le 22 janvier le journal L’Indépendant. Un objectif qui devrait n’être atteint qu’à la fin août, fermant de ce fait la porte aux touristes étrangers d’ici là, selon le journal. Ces propos ont suscité de vives critiques de la part des professionnels du tourisme, notamment de la Federación de Empresarios Hoteleros de Mallorca (FEHM) y Asociación de Cadenas Hoteleras, les considérant “ comme inadmissibles et nuisibles au secteur du tourisme, à l’image du pays et aux chances de reprise”. Mais plus récemment, le ministre du Tourisme,  Reyes Maroto, a indiqué que le pays serait ouvert aux touristes internationaux ce printemps. Contacté ce matin par L’Echo touristique, l’OT d’Espagne à Paris n’était pas encore en mesure d’apporter de précisions sur ces différentes déclarations avant le bouclage de notre newsletter.

 

Lors de sa prise de parole du 19 janvier, le Premier ministre espagnol a également présenté son plan de relance pour l’industrie touristique, soutenu notamment par un investissement de 3.400 millions d’euros qui devrait générer des retombées de 44 000 millions d’euros pour le secteur. Un plan destiné à maintenir la compétitivité du tourisme espagnol, afin d’en faire un moteur de la reprise, et qui s’appuie notamment sur le développement durable, la digitalisation et la modernisation de l’offre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique