Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Encore des problèmes sur les Boeing 787

Vendredi dernier, un incendie s’est déclaré à bord d’un appareil d’Ethiopian Airlines, et un incident a obligé un appareil de Thomson Airways à faire demi-tour.

L'action du constructeur aéronautique américain Boeing a chuté de plus de 6% vendredi à Wall Street, avant de remonter légèrement, suite à un incendie à bord d’un 787 de la compagnie Ethiopian Airlines.

Aucune preuve ne permet pour l’instant d'établir que l'incendie a été causé par les batteries. "Les dégâts causés par la chaleur sont éloignés de l'endroit où sont situées les batteries principales et auxiliaires de l'avion", a expliqué le bureau britannique de sécurité aérienne (AAIB), précisant que l'enquête devrait durer plusieurs jours.

L'avion était garé à Heathrow

Selon Ethiopian Airlines, l'avion était garé à Heathrow depuis huit heures quand l'incendie s'est déclaré. La compagnie, qui avait été la première à reprendre des dessertes commerciales avec des 787, continue à faire voler ses quatre Dreamliners.

Par ailleurs, un autre incident s'est produit vendredi au Royaume-Uni sur un 787 de la compagnie Thomson Airways qui faisait route vers la Floride, aux Etats-Unis.

Ces problèmes sont un nouveau coup dur pour l’avion, dernier-né de Boeing, qui avait déjà été interdit de vol pendant plus de trois mois en début d'année en raison d'un problème de surchauffe sur des batteries lithium-ion.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique