Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

EasyJet se renforce sur le voyage d’affaires

La compagnie, présente pour la première fois sur l’IFTM-Top Resa, lance un tarif négocié pour ses billets flexibles.

L’optimisation des dépenses des entreprises pour leurs voyages d’affaires, qui s’est accélérée avec la crise, serait-elle une chance pour les compagnies low cost ? La compagnie easyJet, présente pour la première fois sur l’IFTM-Top Resa, dans le Club Affaires, mise en tout cas sur cette clientèle.

À l’occasion du salon, elle venait présenter une nouvelle offre, Fixed Flexi, qui permet aux voyageurs d’une même entreprise de bénéficier de billets flexibles, mais négociés avec un tarif fixe sur une ou plusieurs routes. « On va pouvoir attirer davantage de grandes entreprises, explique Sébastien Calmejane, directeur des ventes France pour easyJet. Ce produit fonctionne sur la base du Flexi, lancé il y a plus d’un an, avec des changements de billets illimités une semaine avant la date initiale de départ et trois semaines après, une place à l’avant, des sièges disponibles 2 heures avant… ».

La stratégie d’easyJet pour séduire cette clientèle ne s’arrête pas là. « Nous avons beaucoup travaillé la ponctualité et la distribution explique Sébastien Calmejane. On s’est aussi rapproché des réseaux, Amex, Expedia, et certains plus petits. On a signé une trentaine de partenariats ». La compagnie, présente sur tous les GDS et les Self Booking Tool, annonce une prochaine mise à jour sur Amadeus. Elle lance également un centre d’appel dédié aux agences de voyages et sociétés partenaires, AIR.

UN SIÈGE ATTRIBUÉ POUR 4 A 15 EUROS

Autre évolution, l’expérience client. En novembre, un siège sera attribué gratuitement à tous les passagers, qui pourront aussi choisir un numéro de siège particulier lors de leur réservation pour 4 à 15 euros. EasyJet étendra également son accès coupe-file au Terminal 2B de Paris-Charles de Gaulle.

Si aujourd’hui, environ 20 % des passagers EasyJet sont déjà des voyageurs d’affaires, la compagnie espère que ce nouveau positionnement lui permettra d’aller plus loin. « Notre part de marché a progressé cette année et on espère continuer » explique Sébastien Calmejane, évoquant un pourcentage à deux chiffres.

De fait, le recours aux compagnies low cost semble s’être institutionnalisé dans le monde du voyage d’affaires. D’après le dernier baromètre réalisé par Coach Omnium pour American Express Voyages d’Affaires, un tiers des cadres de PME-PMI voyagent désormais régulièrement en low cost. Et trois-quarts des gestionnaires de politique voyage disent faire confiance aux compagnies low cost. Pour preuve, easyJet affiche plusieurs contrats avec des sociétés du CAC 40. Mais cette tendance se poursuivra-t-elle ? « La France est un des pays où le taux de pénétration des low cost est le plus bas, environ 20 % contre 40 % en moyenne en Europe » note Sébastien Calmejane.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique