Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : La Réunion n’accepte plus que les voyages impérieux

La destination augmente d’un sérieux cran ses restrictions de voyage, alerte le préfet dans un tweet du 23 janvier.

L’île de La Réunion fait désormais barrage aux voyages d’agrément afin de lutter contre la propagation du virus.

« Face aux risques liés à l’apparition des variants, le préfet de La Réunion met en place à compter du 28 janvier les motifs impérieux entre La Réunion et la métropole », tweete-t-il samedi 23 janvier 2021. A compter de jeudi prochain, cette obligation concernera les voyageurs embarquant vers l’île depuis la métropole, et ceux à destination de la métropole depuis La Réunion. La mesure fera l’objet d’un arrêté préfectoral.

Une attestation déclarative à remplir

Avec ce nouveau tour de vis, l’objectif est double, explique la préfecture sur son site. Il s’agit d’une part de « protéger La Réunion de l’introduction du variant britannique dont la contagiosité est accrue et préoccupante ». Et d’autre part de « protéger la métropole de l’introduction du variant sud-africain ». Quatre cas de cette souche sont identifiés à La Réunion, est-il rappelé.
 
« Tous les déplacements en dehors du territoire sont donc désormais interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé, ajoute la préfecture. Les voyageurs devront renseigner une attestation déclarative justifiant du motif impérieux (…) avant tout déplacement en avion. » La préfecture publiera bientôt le modèle d’attestation.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique