Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Adriana Minchella : « Nous n’allons pas chercher les agences. Elle viennent d’elles-mêmes »

Le Cediv tient actuellement sa convention annuelle à Cape Town, en Afrique du Sud. Rencontre sur place avec Adriana Minchella, la présidente du réseau.

Le Cediv a choisi cette année de s’envoler pour l’Afrique du Sud à l’occasion du Convenc’tour 2018, qui se tient jusqu’au 17 juin. Les 176 participants sont arrivées mardi soir à Cape Town pour participer à cinq jours de conférences et d’ateliers. Au total, 42 fournisseurs sont venus présentés leurs produits aux 80 agents de voyages (59 licences pour 127 points de vente) qui ont fait le déplacement, attirés, aussi, par la découverte de ce pays. Un coup de foudre pour Adriana Minchella. « Je suis allé en Afrique du Sud et j’ai rencontré une guide qui m’a donné l’amour de ce pays, explique la présidente du Cediv.  Cette destination est un peu à l’image du Cediv qui est lui aussi très hétéroclite avec toutes sortes d’activités, avec des gros opérateurs et des plus petits. »

« Avec Selectour, nous sommes cousins »

A l’heure actuelle, le réseau compte 230 adhérents, dont près d’une trentaine de nouveaux. « Le réseau est en constante progression assure Adriana Minchella. On ne va pas les chercher, les agences viennent d’elles-mêmes ». Pourquoi ? « Pour rejoindre un réseau indépendant, sans obligation d’enseigne », analyse Adriana Minchella. Et aussi pour profiter du partenariat avec Selectour. « Avec Havas Selectour, nous sommes cousins, précise Adriana Minchella. Tous nos adhérents sont bénéficiaires, notamment des accords de la centrale des règlements fournisseurs, on leur apporte de la volumétrie ».

Les agences Cediv profitent également des accords passés par Selectour avec Air France pour éviter la surcharge GDS. « Nous rencontrons également British Airways à la fin du mois, le contrat va avancer notamment sur le groupe. »

Autre dossier sur la table, la RGPD. Pour s’adapter à cette évolution majeure de la réglementation, le réseau indique son intention de se faire accompagner par un référent externe. Ainsi que par l’avocate Emmanuelle Llop pour tout ce qui relève de la nouvelle réforme sur le voyage à forfait, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.