Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment Donatello met l’Italie sur piédestal

Donatello a fait son grand retour auprès des agences et partenaires, à l'occasion d'une soirée-événement mardi 9 février, réunissant 129 agents de voyages.

C’est dans le cadre des Salons vénitiens des Pavillons de Bercy, à Paris, que Donatello a donné rendez-vous hier aux agences de voyages et partenaires. L’occasion de présenter le nouveau visage de la marque, reprise par Travel Lab/Kuoni dix mois plus tôt.

Le spécialiste de l’Italie gardera sa patine historique, celle d’une Italie toute en élégance, ainsi que son modèle BtoB. Des adresses exclusives sur le marché français du tour-operating essaiment la brochure, à l’image du Dune Resort, posé sur une plage sicilienne.

Un guichet unique, et techno

Mais Emmanuel Foiry, président de Kuoni France, veut aussi et surtout dynamiser la production. Au-delà de la brochure resserrée de 136 pages et ses sélections, Donatello est accessible à travers l’outil technologique Dynamik, qui couvre aussi les Etats-Unis. L’idée, c’est de coller avec une industrie du voyage qui n’a plus besoin d’engagements massifs, tant l’offre aérienne est riche.  

"Nous avons de moins en moins de stocks aériens, sauf pour les circuits", explique Emmanuel Foiry. Idem s’agissant des hébergements. "La production était figée avec du contracting hôtels. C’était lourd ! Nous offrons aujourd’hui aux agences un point d’entrée unique, avec nos services, nos guides, notre assistance". Dynamik permet de créer, en toute flexibilité, un forfait dynamique avec vols, hôtels et transferts, à partir de différentes bases de données.

Des ambitions mesurées

Cette année, nombre de voyagistes ont investi l’Italie, confiants dans l’idée de récupérer des parts de marché. L’équipe de Donatello, qui vient en grande partie de celle de sa maison mère, a pris le temps de monter sa propre production afin de marquer ses différences. Pour autant, Emmanuel Foiry n’affiche pas d’ambitions démesurées. "Nous n’avons pas fixé d’objectif. Nous allons créer de la croissance organique".

La notoriété de la marque longtemps portée par Antonio d’Apote, et la confiance qu’inspire l’équipe de Kuoni, devraient permettre au TO de retrouver une place privilégiée dans le cœur des agences. "Nous avons déjà reçu 600 appels téléphoniques, la semaine dernière. Si nous atteignons 10 millions d’euros (de chiffre d'affaires) dans deux ans, le prix d’achat de la marque sera oublié", un prix conclu aux enchères au tribunal, s'élevant à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Donatello, qui lancera en avril un site BtoC marchand, réalisait un chiffre d’affaires de 82M€ en 2012 (et 120M€ en 2007). Aujourd'hui, son panier moyen atteint 1000 à 1500 euros par client, contre 2500 à 3000 euros pour Travel Lab.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique