Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chaos estival chez Vueling

Après une série d’annulations de vols le week-end dernier à l’aéroport de Barcelone, Vueling s’est attirée les foudres des voyageurs et du gouvernement espagnol qui menace la compagnie d’une amende.

"@vueling le vol de mes parents a été annulé et ils vont manquer leur croisière pour leur 30ème anniversaire de mariage. Pouvez-vous nous aider ?", "Ma femme est seule avec ses deux enfants de 3 à 6 ans à Moscou. Le vol a plus de huit heures de retard".

Depuis jeudi dernier, des clients de la low cost bloqués à l’aéroport de Barcelone expriment sur Twitter leur désarroi en raison de retards et d’annulations massives. Après avoir supprimé 20 vols samedi, et 14 de plus dimanche, Vueling annonce ce mardi une nouvelle journée noire avec 66 annulations entraînées selon elle par la grève des contrôleurs aériens en France.

8000 personnes piégées à l'aéroport

Le gouvernement espagnol a menacé lundi la compagnie à bas coûts d’une amende en réponse à ces perturbations. Selon les médias locaux, ce sont en effet plus de 8000 personnes qui auraient été piégées depuis vendredi à l’aéroport barcelonais El Prat, où Vueling assure à elle seule près de 40% des vols.

En pleine saison touristique, la situation inquiète fortement les autorités qui misent sur de nouveaux records de fréquentation, attirant des vacanciers fuyant les destinations méditerranéennes jugées dangereuses en raison du risque d'attentats comme l’Egypte, la Tunisie ou la Turquie.  

La Catalogne exige un changement d'attitude

Même coup de semonce du côté de la région de Catalogne qui a annoncé dimanche une enquête au sujet de Vueling. "Nous exigeons de la compagnie qu'elle change de comportement pour régler les problèmes affectant ses opérations", dit l'exécutif catalan dans un communiqué. Une réunion d'urgence avait lieu ce lundi afin d'exiger des solutions pour les voyageurs.

Vueling s'est bornée à dire que les annulations étaient dues des "motifs opérationnels" et à présenter ses "excuses à tous les passagers".

La grève des contrôleurs aériens français en cause?

Cet été, en raison d'une forte demande de voyages à destination de l'Espagne, Vueling a augmenté ses capacités sur ses liaisons vers d'autres villes européennes. Un rythme très élevé de rotations qui nécessite des plannings parfaitement respectés. Or, selon le syndicat Stavla, représentant le personnel de bord, les difficultés qui s'accumulent depuis plusieurs jours sont dues à une mauvaise planification des vols d'été, trop ambitieuse par rapport aux capacités en aéronefs de la compagnie.

Le directeur commercial de Vueling, David Garcia, a assuré de son côté, ce lundi, à la radio Cadena Ser, que la grève des contrôleurs aériens le 28 juin en France, une de ses destinations importantes, ayant entraîné l'annulation de 56 vols, était la "raison principale" de ces difficultés, la compagnie ayant tenté de replacer les passagers dans d'autres avions déjà bien remplis.

Filiale d'IAG (British Airways, Iberia…), Vueling anticipe 28 millions de passagers en 2016, contre 24 millions en 2015.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique