Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bombay La bombe démographique

« Découvrir Bombay de nuit, depuis le hublot de l’avion, quand les sept îles qui composent la plus grande métropole indienne scintillent comme une rivière de diamants, est trompeur. Certes « Mumbai » incarne le comble de la modernité, premier centre commercial et industriel du sous-continent, érigé de centaines de gratte-ciel audacieux. La ville est aussi le siège de Bollywood, la Mecque du cinéma indien où se tournent par centaines chaque

Découvrir Bombay de nuit, depuis le hublot de l’avion, quand les sept îles qui composent la plus grande métropole indienne scintillent comme une rivière de diamants, est trompeur. Certes Mumbai incarne le comble de la modernité, premier centre commercial et industriel du sous-continent, érigé de centaines de gratte-ciel audacieux. La ville est aussi le siège de Bollywood, la Mecque du cinéma indien où se tournent par centaines chaque année des productions colorées et kitschissismes. Autant de comédies musicales sautillantes qui figurent la vie rêvée des Indiens. La vraie vie, elle, se déroule selon un tout autre scénario pour les milliers de familles qui installent chaque soir leur campement de fortune sur les trottoirs de la ville. Bombay, c’est aussi ce grand dortoir à ciel ouvert que l’on découvre le long de la route jusqu’à notre hôtel. Richesses et dénuement… En moins d’une heure, nous voilà aux prises avec les contrastes de l’Inde du XXIe siècle que Bombay, bombe démographique de 17 millions d’habitants, symbolise à merveille. De jour, l’impression est plus fugitive. Happé par la foule et la circulation, on remarque surtout les anachronismes qui gardent à la ville son cachet : ce bus à l’impériale so british, la partie de cricket de quelques gamins dans un parc au green parfait, les maisons coloniales sur Marine Drive. On succombe à l’exotisme persistant de cette Bom Bahia, belle baie de la mer d’Oman, saluée comme telle par les Portugais au XVIe siècle. Depuis la porte de l’Inde, au pied de l’hôtel Taj Mahal, une croisière jusqu’à l’île Elephanta permet d’en embrasser le gigantisme, en prenant un bol d’air frais salutaire.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique