Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Snav/Atout France : les tops et les flops du mois d’avril

Le recul des départs vers les destinations moyen-courriers, qui enregistrent une baisse de 12% en passagers et en volume d’affaires, contribue fortement à la contre-performance du mois d'avril, par ailleurs très calme en prises de commande.

 

Les réservations du mois d’avril 2015 se sont globalement soldées par un recul, de 5% en passagers et de 4% en volume d’affaires, selon le dernier baromètre Snav/Atout France. A noter que les réservations d’avril 2014 étaient déjà sur la mauvaise pente, avec -6% en passagers, mais avec un volume d’affaires en hausse de +2%.

La tendance des départs en avril dernier s'est également affichée en recul de 5% en passagers et de 7% en volume d’affaires par rapport au mois d’avril 2014. Il y a un an, celles d’avril 2014 était elle aussi déjà négative, de -17% en passagers et de -6% en volume d’affaires.

La Tunisie en chute libre

C'est le moyen-courrier qui a enregistré les performances les plus décevantes le mois dernier. Les prises de commande vers l’Italie sont ainsi inhabituellement en recul. Mais c'est surtout la Tunisie qui accuse le coup des attentats du Bardo, à Tunis, avec des réservations en chute libre de 58% en nombre de passagers. Au contraire, et sans doute par ricochet, l’Espagne, la Grèce et le Portugal affichent une croissance significative.

Au cours de ce mois d'avril, les départs vers l’Italie, la Grèce et surtout le Maroc (-42%) sont orientées à la baisse.  En revanche, le Portugal s'envole, tant en passagers qu’en volume d’affaires (respectivement +42% et +14%). L’Espagne, quant à elle, profite d'une légère hausse des départs, mais avec un volume d’affaires en forte hausse (+16%, avec 1% de clients supplémentaires).

La République dominicaine fait un carton

En long-courrier, les tendances ne sont guère plus encourageantes. Les prises de commande vers les principales destinations diminuent en passagers, à l’exception de la Thaïlande qui poursuit sa percée, tant en passagers qu’en volume d’affaires ; les États-Unis et le Canada sont a contrario en berne.

Les départs vers la République dominicaine sont eux en forte hausse (+28% en passagers et +32% en volume d’affaires). La Thaïlande et la Chine enregitrent  une activité quasi stable en passagers. En revanche, les départs vers les États-Unis et l’Ile Maurice diminuent en passagers, assez fortement pour la destination nord-américaine (-8%).

L'outre-mer fait mieux que la métropole

Concernant la France, les prises de commande vers la France métropolitaine augmentent de 5% en passagers et 2% en volume d’affaires. Les autres destinations "ultra-marines" se comportent mieux, à commencer par les Antilles Françaises (+32%) et la Polynésie Française (+48%).

Les départs vers la France métropolitaine sont eux en hausse de 6% en passagers, mais avec un volume d’affaires en recul de 4%. Pour les autres destinations françaises, la Réunion affiche une augmentation sensible des départs (+36%). Les Antilles Françaises bénéficient également d'une hausse des départs (+8%), mais avec un volume d’affaires quasi stable (-1%). En revanche, les départs vers la Polynésie française se dégradent (-12%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique