Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Athènes

« On l’attendait pour les JO. Si Zeus le veut, le nouveau musée de l’Acropole ouvrira fin 2008. La raison du retard ? La question de savoir si oui ou non, Londres consentirait à rendre les frises du Parthénon (qui narguent la Grèce du fond du British Museum). Il fallait s’y attendre : ce fut non. Mais cet élégant cube de verre dû au crayon d’un architecte suisse n’en prendra pas moins le relais du poussiéreux musée de 1865. Les prouesses

On l’attendait pour les JO. Si Zeus le veut, le nouveau musée de l’Acropole ouvrira fin 2008. La raison du retard ? La question de savoir si oui ou non, Londres consentirait à rendre les frises du Parthénon (qui narguent la Grèce du fond du British Museum). Il fallait s’y attendre : ce fut non. Mais cet élégant cube de verre dû au crayon d’un architecte suisse n’en prendra pas moins le relais du poussiéreux musée de 1865. Les prouesses du multimédia remplaceront-elles les bas-reliefs ? Pourquoi pas, puisque le Parthénon lui-même est devenu virtuel : on doit désormais le voir de loin, de derrière des barrières farouchement gardées. Toucher, flairer, lever les yeux vers la pesanteur écrasante des linteaux et des perspectives conçues il y a 3 500 ans : les impressions sont désormais réservées aux livres. Mais après tout… cette frustration vous fait rebondir sur le reste de la ville. Ne serait-ce qu’au pied de l’Acropole court ce sentier archéologique, qui vous fait zigzaguer entre marbres et cyprès, avant de vous lâcher dans les rues embaumées d’un quartier chic. Et puis, l’Acropole n’est jamais aussi belle que vue depuis la jolie église Saint-Georges, au sommet du Lycabete. Quant à l’Agora… La plus inoubliable n’est-elle pas celle d’aujourd’hui, car le marché d’Athènes porte toujours ce nom : il garde ce mélange de bousculades, de rumeurs, de potins qui donnait sa fibre charnelle à la Grèce antique.

VU EN BROCHURE

Week End

3 jours/2 nuits à Athènes, à partir de 230 E depuis la province, et 267E depuis Paris, nuit sup. 35 E. 5 options d’excursions (dont Athènes la nuit, 55 E) de 48 E à 90 E. Chez Boomerang.

Autotour

8 jours/7 nuits depuis Athènes, via Delphes, Météores, Thessalonique, retour par le Pélion, à partir de 729 E. Chez Ailleurs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique