Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Assises du tourisme : les 5 priorités du gouvernement

D’après les conclusions rendues ce 19 juin, la France doit améliorer son accueil et apprendre à mieux se vendre, notamment à travers le numérique.

Après six mois d’échanges et de discussions, le gouvernement a finalement présenté les premières conclusions des Assises du tourisme ce 19 juin.

La secrétaire d'Etat à la promotion du Tourisme et au Commerce Extérieur, Fleur Pellerin, a listé "5 priorités" : mieux vendre la destination France, "lisser les inconforts" qui gênent les touristes et notamment les difficultés pour l'obtention de visa, "retrouver le sens de l'hospitalité", être offensif dans le numérique qui doit être considéré comme "la nouvelle donne du tourisme" et non comme "le grand méchant loup" et aider les Français à partir en vacances plus nombreux.

"On n'a pas tout réglé avec ces Assises"

5 grands axes qui sont précisés par 30 actions qui restent à mettre en œuvre."On n'a pas tout réglé avec ces Assises, c'est une première étape. Ce n'est certainement pas la conclusion : c'est un nouveau départ pour le tourisme", a ajouté Fleur Pellerin.

Egalement présent lors de la conférence, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, a rappelé que "si les emplois ne sont pas délocalisables dans l'hôtellerie et le tourisme, les clientèles, elles, le sont". Il a plaidé pour une "remise à niveau" de l’offre touristique, soulignant les difficultés rencontrées par les hôteliers suite aux nouvelles réglementations.

Objectif : 100 millions de touristes étrangers

Christian Mantei, le patron d’Atout France, a précisé que la France n’avait pas seulement besoin d’une "stratégie marketing" mais aussi d’"une stratégie d’influence".

Le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, en conclusion des Assises du tourisme, a fixé comme "prochain objectif", sans donner de date, 100 millions de touristes étrangers, soit une croissance de plus de 20%. "Je pense que nous pouvons nous fixer un objectif à la fois simple et mobilisateur : nous devons avoir pour ambition d'être le premier (tourisme) au monde", a précisé le ministre.

Enfin, il a annoncé que le gouvernement souhaitait permettre l'ouverture des commerces le dimanche "après concertation avec les partenaires concernés" dans certaines "zones touristiques d'affluence exceptionnelle" comme le boulevard Haussmann.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique