Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : menacée, la ligne Rennes-Roissy sera finalement conservée

Les lignes Orly-Nantes, Orly-Bordeaux et Orly-Lyon vont donc être supprimées. Mais pas Rennes-Roissy.

Quelques députés de la majorité et de l’opposition ont réclamé mardi le « report » des articles du projet de loi climat sur l’aérien, jugés « suicidaires » pour un secteur en grave difficulté avec la crise du Covid-19. Toutefois, les élus réunis en commission ont tout de même voté l’article 36 visant à interdire les liaisons aériennes intérieures quand il existe une alternative en train de moins de 2h30. Les lignes Orly-Nantes, Orly-Bordeaux et Orly-Lyon vont donc être supprimées.

En revanche, la ligne entre Rennes et l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle sera conservée. Elle est pourtant réalisée en 2h32 en train, une fois par jour. La conservation de cette ligne était un cheval de bataille des élus bretons, qui ont réussi à la sauver. Pour mémoire, la majorité des passagers de cette ligne aérienne sont en correspondance. C’est la liaison aérienne la plus fréquentée depuis l’aéroport breton.

Hors l’esprit de la loi était d’interdire les trajets aérien de point à point quand il existe une alternative en train de moins de 2h30, pas les vols permettant le transfert de passagers vers les hubs. Aucune des  autres lignes domestiques partant depuis l’aéroport de Rennes n’était menacée.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique