Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

481 000 croisiéristes français ont pris la mer en 2012

Malgré une année 2012 chahutée par la crise et le naufrage du Concordia, le nombre de passagers français de croisières maritimes a progressé de 9% par rapport à 2011. Le marché européen n’a progressé que de 1%.

Le marché français de la croisière est encore loin de la maturité. Malgré une année 2012 compliquée pour les compagnies, sur fond de crise économique et de naufrage du Costa Concordia qui ont fait dégringoler les prix et les marges, le nombre de clients hexagonaux a progressé de 9% par rapport à 2011, atteignant les 481 000 passagers, soit 40 000 de plus que l’année précédente.

C’est moins que les hausses enregistrées au cours des quatre années précédentes (entre 12 et 14% de 2008 à 2011), mais c’est bien mieux que la moyenne européenne. Le nombre de passagers européens n’a en effet progressé que de 1%, à 6,14 millions, un nouveau record.

+37% de trafic dans les Caraïbes

La France maintient sa position de 5ème marché européen, derrière l’Angleterre, l’Allemagne (+11%), l’Italie et l’Espagne. A noter que le nombre de passagers a reculé en Italie (-9%) et plus encore en Espagne (-18%), conséquence de la situation économique dans ces deux pays.

La Méditerranée reste de loin la destination la plus fréquentée des passagers français (68% des clients, +6%), devant les Caraïbes (12% des volumes, mais 37% de progression par rapport à 2011) et l’Europe du nord (10% du total, en hausse de 19%).

La CLIA (Cruise Line International Association), qui a compilé ces chiffres, souligne dans son rapport que la France est l’un des marchés au potentiel de croissance les plus importants. Depuis 2007, le nombre de passagers français a progressé en moyenne de 11,4% chaque année, mais le taux de pénétration de la croisière reste faible (0,6%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique