Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Espagne a perdu un tiers de ses agences de voyages en 5 ans

Amadeus a dénombré 508 fermetures de points de vente dans le pays en 2012, portant à 6075 le nombre total d’agences connectés au GDS au 31 décembre dernier, contre 9127 à fin 2007.

L’hémorragie se poursuit dans le secteur des agences de voyages en Espagne. D’après les données d’Amadeus, il n’y avait plus que 6075 points de ventes connectés à ses systèmes à la fin de l’année 2012, soit 508 de moins qu’un an auparavant. Cela représente une baisse de 7,7% en un an.

Au cours des cinq dernières années, ce sont donc un tiers des points de ventes comptabilisés par le GDS (environ 3000) qui ont fermé leurs portes, puisqu’ils étaient 9127 recensés à fin 2007. Après d’importantes vagues de disparitions en 2009 et 2010 (près de 2000 agences fermées en deux ans), 2011 semblait avoir offert un répit. Mais 2012 marque une nouvelle accélération de la purge.

Les indépendants, principales victimes

Malgré cela, l’Espagne reste l’un des pays d’Europe les mieux dotés en agences physiques avec, selon les calculs d'Amadeus, une moyenne de 1,29 point de vente pour 10 000 habitants. A titre de comparaison, ce ratio est d'environ 1,2 pour 10 000 en Allemagne et proche de 0,8 pour 10 000 en France.

Sur les 508 fermetures enregistrées en 2012, 233 concernent des agences indépendantes, contre 392 des points de vente appartenant à de grands groupes. Sur cinq ans, cependant, les indépendants restent les principales victimes. Ils ne possèdent aujourd’hui plus que 40% du total des agences espagnoles, contre 60% aux grands groupes. Il y a six ans, les deux catégories faisaient jeu égal.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique