Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 L’île Coin de Mire

Un baptême de plongée avec Nemo

Après 8 000 plongées, Christophe connaît Maurice sur le bout des palmes. L’île est équipée de 50 centres, où il a pris de la bouteille. Sur le bateau qui nous emmène vers la baie des Confettis, ce moniteur nous affranchit des consignes de sécurité et de son langage des signes. Nous sommes au Nord, là où les plongées sont faciles toute l’année grâce à une bonne visibilité. Un couple d’Anglais saute pour taquiner une épave gisant par 35 mètres. Les autres se contenteront d’un baptême, à 10 mètres de profondeur. Loin d’égaler les magnifiques spots de la mer Rouge ou des Maldives, les fonds mauriciens méritent pourtant que l’on s’équipe de son détendeur, notamment pour une initiation. D’autant qu’El Niño a moins blanchi les coraux qu’ailleurs dans l’océan Indien. Les petits poissons multicolores peuvent nourrir un inventaire marin à la Prévert. En 40 minutes, nous aurons vu des trompettes, poissons-clowns, coffres, cochers ou soldats, des rascasses, des labres, des balistes, des demoiselles, un mérou… « Grandes profondeurs, grands poissons », ajoute Christophe, en citant requins, barracudas et raies. Nous le quittons pour un autre bain… de foule cette fois. La capitale Port-Louis nous accueille dans les embouteillages, partout : sur les routes, à l’hippodrome comme sur le marché. Les étals débordent de fruits, d’épices et de contrefaçons. Créoles, Indiens, Africains forment une foule bigarrée, comme NULLe part ailleurs.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique