Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

L'Allemagne, ce n'est pas que Berlin !

| | | | | par
Les autorités et les pros poussent d'autres villes que Berlin, comme Francfort (en photo).
Les autorités et les pros poussent d'autres villes que Berlin, comme Francfort (en photo).
© Fotolia

Berlin se vend comme des petits pains. Mais avec le temps, les voyageurs ont découvert d'autres destinations, poussées par les OTAs, les TO et autres autocaristes.

 

"L'offre allemande sur le marché français s'est fortement diversifiée grâce aux OTAs, qui proposent 50 000 lits bien répartis entre les métropoles et la campagne. La clientèle française n'est plus seulement focalisée sur Berlin, les châteaux de Louis II de Bavière et les paysages au bord du Rhin", a souligné Beatrix Haun, directrice générale de l'antenne française de l'Office national allemand du tourisme, lors du 43ème salon Germany Travel Mart (GTM), organisé à Nuremberg du 5 au 9 mai. Une diversification qui satisfait pleinement les autorités. "Nous insistons pour notre part sur la bonne accessibilité. Avec le TGV Est, Francfort est à 3 heures 30 de Paris. Stuttgart est à 3 heures", rappelle Beatrix Haun.

Des circuits, plutôt que des villes

Les acheteurs français présents au GTM sont sur la même longueur d'onde, et multiplient les offres régionales dans leur production. "Nous mettons en avant des destinations moins connues que Berlin, comme les villes hanséatiques ou la Saxonie sur les thèmes de la musique et de la nature", annonce Julien Lardy, responsable de production chez Comptoir des Voyages. "Il faut considérer l'Europe centrale comme une entité, et non comme une série de pays. Les villes et les forêts de l'Est de l'Allemagne se vendent mieux si elles sont couplées avec les régions voisines de la Moravie et de la Bohème. A titre d'essai, nous allons vendre cet été un combiné Allemagne - République Tchèque - Autriche - Pologne", annonce Julien Lardy. "Berlin ne représente plus qu'un tiers de notre activité. L'offre se diversifie avec des combinés entre plusieurs villes, notamment chez les autocaristes", confirme Amélie Specht, chef de produit chez STB Reisen, réceptif en Allemagne spécialisé dans l'accueil de groupes français.

Voyages-sncf.com pousse 12 villes

Avec 12 000 forfaits en Allemagne vendus en 2016, Voyages-sncf.com revendique la première place en France sur cette destination. La campagne de promotion en cours, qui promet "douze villes à partir de 39 euros", valorise des villes méconnues telles que Karlsruhe, Heidelberg ou Kassel, où se tiendra cet été la 14ème édition de l'exposition d'art contemporain documenta. 

Pour la destination Allemagne, l'année 2016 a été celle de tous les records, avec 80,8 millions de nuitées effectuées par des visiteurs internationaux.

Les autorités nationales refusent d'attribuer un quelconque impact de l'attentat du marché de Noël de Berlin, le 19 décembre 2016, sur la fréquentation touristique.Les mois de janvier et février 2017 attestent en tout cas d'une croissance de 3,2 % de la fréquentation internationale du pays.

"Nos marchés sources sont assez diversifiés. Nous sommes relativement protégés en cas de crise", analyse Petra Hedorfer, directrice générale de l'office national allemand du tourisme.

L'expérience au coeur de la nouvelle campagne

La nouvelle campagne de promotion institutionnelle est intitulée "Germany Simply Inspiring". Elle se veut "rassurante", selon ses auteurs, et met l'accent sur des traditions culturelles, culinaires et sur la nature. Dans des films publicitaires qui seront diffusés en priorité sur les réseaux sociaux, l'innovation (nouvelle philharmonie de Hambourg, ouverte en janvier 2017) est reléguée au second plan au profit de valeurs plus conservatrices. La Bavière, région d'accueil de l'édition 2017 du GTM, mise sur des offres en immersion pour dynamiser sa fréquentation : participer à des cours de cuisine, brasser sa propre bière, fabriquer son costume traditionnel.

 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer