Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Irma : accusée, Air France baisse ses prix vers la Guadeloupe

| | | | | par
Ouragan Irma: Air France met en place un tarif spécial "rapatriement".
Ouragan Irma: Air France met en place un tarif spécial "rapatriement".
© Philippe Delafosse/Air France

Une pétition dénonce les prix des billets d'avion d'Air France pour quitter l'île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute de telles accusations.

Samedi, un certain François Bocquet a lancé une pétition sur un site internet dédié, expliquant faire "suivre une demande et un besoin des habitants de Saint-Martin et Saint-Barth", touchés par l'ouragan Irma. Il enrage contre les prix pratiqués par Air France pour quitter les deux îles : "pour rentrer en Guadeloupe", Air France propose "un aller simple entre 1 150 et 3 500 euros" selon lui, et "jusqu'à 4500 euros le vol aller Saint-Martin vers Paris" avant l'arrivée d'Irma. "J'ai honte pour vous" affirme-t-il. Ce lundi matin, sa pétition affichait 71 190 soutiens.

Air France dément

Problème, sur le site d’Air France les tarifs avancés dans la pétition ne sont plus affichés. La direction de la compagnie a annoncé que la hausse des prix entre la Guadeloupe et Paris avait été générée automatiquement par des algorythmes en raison de l'afflux des connexions de la clientèle sur son site web.

Et de préciser qu'il ne s'agissait en aucun cas de vouloir profiter de la situation dramatique. A l’inverse, des mesures commerciales permettant le report de voyage sans frais ou l'émission d'un avoir pour les vols de et vers la région ont été mis en place

Par ailleurs, un tarif spécial en aller simple de Pointe-à-Pitre vers la métropole à partir de 264€ TTC en direct et 296€ TTC via Cayenne est proposé aux clients. La compagnie nationale étudie par ailleurs les possibilités d'augmenter ses capacités au départ de Pointe-à-Pitre. Rappelons aussi qu’Air France Cargo collabore avec le ministère de l'Intérieur afin de contribuer à l'envoi de matériel dans la région.

Une pétition intéressée ?

Pour le moment, tous les vols au départ et à l'arrivée de Saint-Martin (SXM) sont annulés jusqu'au 16 septembre inclus. Dès que les évacuations seront possibles au départ de Saint-Martin (SXM), Air France s’est engagée à mettre en place des solutions de rapatriement.

Une pétition qui semble donc avoir été postée pour faire du tort à la compagnie ou au "nouveau gouvernement", accusé de "laisser ces superbes compagnies se faire du fric sur le dos des familles qui souhaitent évacuer, ayant tout perdu, et n'ayant pas d'abris".

Les conseillers de vente de la compagnie sont joignables au +33 1 55 69 80 89 tous les jours de 7h à 19h.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer