Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Des voyages visent la "désintoxication numérique"

| | | | | | par
Et vous, arrivez-vous à décrocher en vacances ?
Et vous, arrivez-vous à décrocher en vacances ?

Pour lutter contre la dépendance des vacanciers aux outils technologiques, des hôtels et des voyagistes proposent des programmes de désintoxication, où smartphones et emails sont bannis.

Meilleur ami du voyageur à l’heure de préparer ses vacances, le numérique serait-il aussi devenu son pire ennemi lorsqu’il s’agit de profiter des congés ? Constatant la dépendance quasi-généralisée de leurs clients aux outils technologiques (téléphone, Internet, emails…), y compris en voyage, un nombre croissant de prestataires touristiques ont flairé le bon filon : celui des voyages de "désintoxication numérique".

C’est le constat que dresse le site canadien du Réseau de veille en tourisme, selon lequel les programmes "Digital Detox" de ce type fleurissent dans les hôtels ou chez les voyagistes, en particulier en Amérique du Nord. Et de citer une liste d’exemples. Dans les Marriott and Renaissance Caribbean & Mexico Resorts ont ainsi été implantées des zones "bannissant les technologies dans certains lieux pour la durée de la saison hivernale".

15% de remise pour qui renonce à son iPhone

A l’hôtel Renaissance de Pittsburg, une formule "Zen and the Art of Digital Detox" va plus loin : le client est tenu de remettre à son arrivée son ordinateur portable, son téléphone et tout appareil numérique en sa possession, tandis que "la télévision, le téléphone et l’iHome sont retirés de la chambre et remplacés par des romans de littérature classique". Quant à l’Echo Valley Ranch & Spa, en Colombie-Britannique (Canada), il récompense même ses clients qui délaissent leurs appareils en offrant des massages et des randonnées à cheval.

Suivant la tendance, des voyagistes commencent aussi à s’y mettre. Le Réseau de veille en tourisme cite l’exemple de Via Yoga, qui offre "un rabais de 15% à ceux qui renonceraient à leur iPhone pendant la durée du séjour".

De son côté, le TO britannique Virgin Holidays propose carrément "une thérapie de débranchement (Disconnection Therapy). Composé d’une série de six capsules vidéo, le programme offre des conseils et des astuces pour résister à la tentation des technologies. Il présente les étapes à suivre pour décrocher entièrement avant son départ, profiter pleinement de son séjour à destination et ne pas subir un retour trop brusque."

Alors, prêt à décrocher ?

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer