Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une éclosion de nouveautés

C'est le printemps, début de la haute saison pour les parcs d'attractions qui en profitent pour présenter leurs dernières innovations.

Le Futuroscope dans l'arène du futur

2014 était placée sous le signe des Lapins Crétins et de leur extraordinaire machine à remonter le temps (qui vient d'obtenir le prix de la meilleure attraction au monde décerné par le THEA/Themed Entertainment Association). Pour sa saison 2015, le Futuroscope a lancé le 7 février l'Arena Fun Xpérience, une animation qui mixe sport, performance et divertissement. Au total, 9 activités jalonnent un parcours sportif qui s'étend sur 1 000 m² : descentes chronométrées dans un toboggan « chute libre » de 13 mètres de haut, glissades dans des toboggans-spirales géants avec montée d'adrénaline assurée, épreuve de poussée au rugby (pour capter sa puissance), parcours jalonné de lasers (pour tester son agilité), basket sur trampoline (pour tester sa détente), Mind Ball (pour mesurer l'intensité de sa concentration)…À la fin de chaque épreuve, les joueurs peuvent comparer leur score individuel à celui de leurs amis dans chaque discipline, et même situer leur performance comparativement à l'ensemble des joueurs de l'Arena Fun Xpérience.
www.futuroscope.com

Le Puy du Fou immerge dans la grande Guerre

Le XXe siècle fait son entrée le 11 avril dans le parc vendéen, avec en nouveauté, Les amoureux de Verdun, un spectacle consacré à la Première Guerre mondiale. Au coeur de la forêt, dans un nouvel espace couvert de 2 000 m2, les visiteurs pénètrent dans les entrailles d'une tranchée de la Der des Ders, pour « une expérience intense, entre frisson et émotion ». Tout au long du parcours, qui dure une quinzaine de minutes, ils assistent à l'échange épistolaire d'un « Poilu » avec sa fiancée et découvrent la réalité crue de la vie dans une tranchée. En cette soirée de Noël 1916, une dizaine de comédiens guident les visiteurs pas à pas en leur faisant partager leur quotidien. L'immersion est totale : « les combats font rage. Les obus explosent, le sol vibre sous les bombardements, les armes et les lanternes s'entrechoquent, les gravats fument encore, et un paysage calciné apparaît dans le froid et la boue. Entre les chenilles d'un char d'assaut et les hélices d'un avion écrasé, les visiteurs progressent au milieu du spectacle qui les conduit jusqu'au soir d'une trêve de Noël inespérée. » On s'y croirait !
www.puydufou.com

L'espace inspire le Parc du Petit Prince

C'est le petit nouveau qui monte. Après une première saison partielle couronnée par 90 000 clients, le parc ludo-éducatif alsacien rouvre ses portes le 3 avril, avec une nouvelle thématique consacrée à l'espace, invitant le public à « changer de planète ». Deux attractions consacrées à cette thématique font leur apparition, élaborées en partenariat avec l'Agence spatiale européenne et le Centre national d'études spatiales : un parc de trampolines de 200 m2 pour expérimenter l'apesanteur, et un planétarium dans lequel les visiteurs voyageront d'une planète à l'autre à la recherche du Petit Prince, sur fond d'images inédites de sondes spatiales. Le parc déploiera également un dispositif spécifique à l'occasion de plusieurs événements : lancement du satellite Jason 3 et arrivée de la sonde américaine sur Pluton en juillet, premier anniversaire de la mission Rosetta en août, sans oublier la sortie du long-métrage d'animation consacré au Petit Prince, prévue en France le 29 juillet. Les deux ballons captifs, qui s'élèvent à 150 mètres de haut, resteront les attractions phare du site, dont les créateurs sont par ailleurs les dirigeants d'Aerophile, le leader mondial du secteur, qui exploite entre autres le Ballon de Paris.
www.parcdupetitprince.com

Frozen mania chez Disneyland Paris

Pas plus Disneyland Paris que le Parc Astérix (qui fête cette année les 50 ans du petit chien Idéfix) ne présentent en 2015 de nouvelle attraction. Trois nouveaux spectacles sont cependant au programme chez les Gaulois dès le 11 avril (Gaulois-Romains : le Match, Magique Panoramix et Secrets de druides) tandis que le parc américain proposera, du 1er juin au 13 septembre, un show musical et interactif inspiré de la Reine des Neiges. Ce spectacle Frozen Summer Fun, dans un rafraîchissant décor de glace, mettra en scène la reine Elsa et la princesse Anna avec lesquelles petits et grands pourront chanter en choeur Libérée, délivrée. Il durera entre 15 et 18 minutes avec 6 à 12 représentations par jour et disposera de moyens techniques imposants (trois écrans géants). Disneyland le promet, aucun spectateur ne devrait rester de glace…
www.disneylandparis.fr et www.parcasterix.fr/

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique