Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Tunisie accuse Al-Qaïda de l’attaque du musée du Bardo

Selon le ministère tunisien de l'Intérieur, l'attaque contre le musée du Bardo a été commise par Al-Qaïda, et non par l'Etat islamique (EI) qui a revendiqué l'attentat.

"Pour faire de la propagande, de la publicité c'est l'Etat islamique qui a loué cet acte. Mais sur le terrain c'est Okba Ibn Nafaa, qui appartient à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a organisé et commis ce crime", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui à l'AFP.

L'attaque du musée du Bardo qui a fait 21 morts dont 20 touristes, le 18 mars, a été revendiquée par l'État islamique (EI), une première en Tunisie. Cette revendication n'a pas été remise en cause par Al-Qaïda jusqu'à ce jour.

3 000 annulations

L’EI s'est exprimé dans un message audio dès le 19 mars, repéré par le site de veille SITE Intelligence Group. Le communiqué a été diffusé à travers les canaux habituels de l’organisation djihadiste. L'Etat islamique se félicitait de cette "attaque bénie contre l'un des foyers des infidèles en Tunisie musulmane".

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat tunisien a annoncé, dans un communiqué repris par l'agence Tap, que la Tunisie a enregistré  "plus de 3 000 annulations de réservations sur les marchés européens depuis l'attaque terroriste".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique